2 décembre 1999

Un bon cv est un atout majeur


La rédaction d'un curriculum vitae ne s'improvise pas. Voici, résumés, les ingrédients d'une recette gagnante.

La très forte concurrence de la course à l'emploi oblige non seulement, maintenant, à jouer du coude, mais aussi du curriculum. Un curriculum vitae ne se rédige donc pas à la sauvette. Le Service de placement de l'Université Laval a voulu, de son côté, faciliter la tâche aux étudiants et aux étudiantes qui souhaitent accomplir eux-mêmes cet exercice de marketing, en publiant une brochure sur le sujet.

Intitulée Le curriculum vitae, la lettre et la carte de présentation, la publication contient de judicieux conseils sur la façon de mieux préparer ses démarches pour obtenir un emploi.

Une annonce publicitaire
Le Service de placement invite d'abord à prendre conscience de ce qu'est réellement un curriculum vitae. En quelques mots, c'est "votre profil d'offreur de services" qui permet à l'employeur de juger de vos compétences à tel ou tel poste. C'est une "annonce publicitaire" qui doit être rédigée en fonction d'un poste précis. Écrit dans un style positif, le curriculum présente "vos qualifications, vos compétences et vos expériences afin d'intéresser et d'inciter l'employeur à vous choisir".

Un curriculum vitae qui se veut complet doit comprendre ainsi les renseignements suivants: informations personnelles; études; autres compétences ou formation continue; expériences professionnelles pertinentes; autre expériences de travail; activités sociales ou engagement professionnel (facultatif); bourses et/ou distinctions (facultatif); communications et/ou publications (facultatif); références fournies sur demande.

Il va sans dire que l'importance d'un document soigné, bien structuré et d'aspect professionnel n'est plus à démontrer. Le nombre de pages peut fluctuer selon la pertinence des renseignements que vous jugez importants pour le poste. Généralement, il varie entre deux et trois pages, fait-on remarquer. "Le curriculum vitae doit contenir des informations pertinentes sur votre profil d'offreur de services. Celles-ci doivent être présentées avec clarté, précision et concision afin que l'employeur s'y retrouve aisément dès la première lecture", conseille le Service de placement.

Comme une lettre à la poste
L'opération de "mise en vedette" ne s'arrête pas là. Il ne faut surtout pas négliger la lettre qui accompagne le curriculum vitae. Une lettre d'offre de service (d'une page) qui, là encore, doit être précise, concise et ne pas être un second curriculum vitae. "La lettre de présentation permet de faire ressortir certains éléments qui n'apparaissent pas nécessairement dans votre curriculum. Elle doit être personnalisée et adaptée à chacun des postes convoités", indique-t-on.

Un autre atout que l'on peut ajouter à son envoi... et à son arsenal de persuasion, c'est, enfin, celui de la carte de présentation. Empruntant le format de la carte professionnelle (communément et erronément appelée "carte d'affaires"), celle-ci comprend, en plus du nom et du numéro de téléphone, le diplôme le plus susceptible d'intéresser l'employeur ainsi qu'une énumération de trois "habiletés" qui vous distinguent (par exemple: bilingue, polyvalent, dynamique ou bonne communicatrice, persuasive, dynamique).

L'élaboration d'un curriculum vitae qui vous rendra vraiment justice est maintenant devenue plus facile grâce, entre autres, à trois ingrédients typiquement lavallois, disponibles au Service de placement: la brochure que nous venons de citer brièvement (en vente à 3 $), la consultation auprès d'un conseiller ou d'une conseillère du service, et les conférences-midis sur le sujet, présentées une fois par mois d'ici à la fin de mai 2000, et qui sont annoncées dans le journal Au fil des événements. Le Service de placement est situé au 2447, pavillon Alphonse-Desjardins. Téléphone: 656-3575. Adresse internet: http://www.spla.ulaval.ca

GABRIEL COTÉ