28 octobre 1999

LES SPORTS


ENFIN, DU BASKET AU PEPS !

Dans le cadre de son tournoi annuel, le Rouge et Or féminin reçoit UPEI, Brock et Bishop's pour trois jours de compétition

Le Tournoi Rouge et Or de basketball féminin a, depuis longtemps, acquis ses lettres de noblesse. Et cela, même si au fil des ans, la formule de rencontres a été légèrement modifiée. Le calibre, lui, n'a fait qu'évoluer et le spectacle s'est constamment amélioré.

L'édition de 1999 présente donc une formule de tournoi à la ronde fort prometteuse en mettant en lice une équipe des Maritimes, une de l'Ontario et une du Québec qui se présenteront au gymnase du PEPS pour affronter le Rouge et Or.

Dès vendredi soir (29 octobre), deux matchs auront lieu à 18 h, Bishop's contre Brock et à 20 h, l'Université de l'Ile du Prince Edouard se mesurera au Rouge et Or. Les deux autres programmes doubles ouvrant à 13 h samedi et à 12 h dimanche.

Le Rouge et Or
Ce qui nous amène à parler du Rouge et Or, une équipe transformée par le temps et l'expérience. Une formation sans trop de faille qui démontre, même à ce stade-ci de l'année, une étonnante maturité.

Le dernier voyage du club à Edmonton s'est soldé par deux défaites par pointage serré et une victoire alors que les trois adversaires représentaient des défis différents, entre autres les Pandas d'Alberta, championnes canadiennes en titre qui en ont eu plein les bras avec la solide formation lavalloise.

Le Tournoi Rouge et Or aura donc l'utilité de propulser l'équipe de Linda Marquis dans un état plus proche de son immense potentiel. L'équipe aligne de grandes joueuses, des joueuses rapides et expérimentées qui laisse présager de succès nombreux.

Laval n'a perdu que deux joueuses de l'édition 98-99 et se prépare donc avec confiance à aborder le Tournoi Rouge et Or et deux semaines plus tard le calendrier régulier. D'ailleurs, l'entraîneure Linda Marquis, récemment confirmée comme entraîneure adjointe avec l'équipe nationale du Canada en vue des Olympiques de Sydney en 2000, désirait depuis longtemps une présence de son équipe à un tournoi très relevé comme celui d'Alberta sachant fort bien que par la suite, le tournoi à Laval pourrait compléter un camp d'entraînement mené rondement.

C'est donc six matchs de basketball de qualité auxquels sont conviés les amateurs. UPEI représente une des forces des Maritimes avec son style axé sur la rapidité. Brock représente une solide formation de l'Ontario tandis que Bishop's est une université qui a une bonne tradition de basketball féminin.

Pour le Rouge et Or, la table est mise. Voilà trois oppositions intéressantes. Rien ne sera pris à la légère.

YVAN BREAULT


Vaincre dans la gadoue

Ayant connu une superbe saison régulière, les membres du Rouge et Or soccer féminin trépignent d'impatience en attendant les séries éliminatoires

"La vraie saison est enfin arrivée!", clament-elles en coeur. Pas que les filles du Club de soccer Rouge et Or apprécient particulièrement évoluer dans le froid et la gadoue. Au contraire. Mais la vraie saison, la récompense pour tous les efforts des derniers mois, ce sont les séries éliminatoires.
Et pour la formation de Helder Duarte, celles-ci s'amorcent le samedi 30 octobre, à 13h, au stade du PEPS, avec la présentation d'une demi-finale provinciale face aux Lady Gaiters de Bishop's. Dans l'autre demi-finale, les Martlets de McGill, championnes du calendrier régulier, reçoivent vendredi soir les Stingers de Concordia.
Selon l'entraîneur-chef Duarte, il n'y a aucun danger de voir son équipe pécher par excès de confiance, même si elle part favorite pour la première étape en vertu d'un impressionnant dossier de neuf victoires, deux revers et une nulle en 1999.
"Plusieurs raisons nous poussent à être prudents et respecter notre adversaire de première ronde. La plus évidente : Bishop's est l'un des deux seuls clubs à nous avoir battu cette saison. Une défaite sans équivoque de 4-1, il y a deux semaines, à Lennoxville. Il s'agit, entre autres, d'une équipe imposante physiquement."
"De plus, à ce temps de l'année, Dieu sait dans quelle température nous jouerons et quel sera l'état du terrain. Des facteurs très importants."

Un il sur la finale
Même s'il n'est jamais bon de regarder trop en avant, tous et toutes rêvent de retrouver McGill (fiche de 10-1-1) en finale du Québec. Une confrontation ultime qui est devenue un classique automnal, avec comme trophée une participation au championnat canadien universitaire.
Une chose est sûre, si jamais le duel espéré devait avoir lieu, le Rouge et Or s'y présenterait sans aucun complexe. Il est en effet la seule formation du circuit à avoir tenu tête aux Martlets cette année, conservant une fiche d'une victoire et un verdict nul en deux affrontements contre ses rivales de toujours.
Cette importante victoire (tant psychologique que sportive), les Lavalloises l'ont acquise en clôture du calendrier, le dimanche 24 octobre, à Montréal par surcroît. Un gain de 2-0.
Patricia Bourcier, à la 17e minute, et Chantale Jacques-Gagnon, 90e, ont inscrit les réussites, pendant que Mélisande Blais excellait une fois de plus devant le filet pour enregistrer son sixième blanchissage en dix sorties.
Quelle meilleure façon de se présenter en séries!


MICHEL BÉLANGER


Le Rouge et Or dans le feu de l'action

À l'heure où quelques courses au championnat se précisent pour les sports extérieurs, les clubs de volleyball et de basketball du Rouge et Or se retrouvent eux aussi de plus en plus dans le feu de l'action.

Baseball
Game over! Le Rouge et Or n'a pas décroché le titre de champion canadien universitaire, mais il revient la tête bien haute de la compétition disputée à St.Catharines, en Ontario, du 22 au 24 octobre. En ronde préliminaire, les joueurs de Michel Louchard ont remporté leurs trois duels. Confrontés à Toronto en demi-finale, ils se sont malheureusement inclinés par la plus infime marge, 1 à 0. Patrice Plante et Jean-François Bolduc, en tant que lanceur gaucher et voltigeur, ont été choisis sur l'équipe d'étoiles du tournoi. Félicitations et à l'an prochain!

Football
Le Rouge et Or a porté son dossier à cinq victoires et deux défaites et s'est assuré du troisième rang au sein de sa conférence, le dimanche 24 octobre, en prenant la mesure des Redmen de McGill par 48-15. Alors que son offensive continuait de rouler à fond de train, la défensive du Rouge et Or s'est à nouveau montrée intraitable, n'accordant que 217 verges, dont seulement 72 par la course. Le Rouge et Or met fin à sa saison régulière par une visite aux Gaiters de Bishop's, le samedi 30 octobre.

Basketball masculin
Les équipiers de Jacques Paiement ont profité de leurs deux premières sorties pour indiquer clairement qu'ils seraient à prendre au sérieux cette saison. Au tournoi de Concordia, ils ont d'abord poussé Guelph en prolongation (revers de 101-93), avant d'écraser Queen's par 83-55.
Samuel Audet-Sow a salué son entrée sur le circuit universitaire en se trouvant une niche sur l'équipe d'étoiles de la compétition, principalement grâce à 32 points et 7 rebonds face à Queen's (joueur du match).

Volleyball féminin
Pour une troisième fois en autant de tournois cet automne, le Rouge et Or a atteint la finale mais s'y est incliné. Cette fois, à York (Toronto), il a concédé le match ultime à Western Ontario par le pointage de 25-23, 25-23, 20-25, 20-25 et 11-15. Julie Morin et Julie Rajotte ont poursuivi leur superbe travail et ont été nommées sur la formation d'étoiles.

Volleyball masculin
Début de saison régulière sans histoire pour la troupe de Pascal Clément, qui a dominé les Redmen de McGill par quatre manches à une, le samedi 23 octobre, au PEPS. Le Rouge et Or est en tournée dans les Maritimes du 24 au 27 octobre (une rencontre contre Moncton et trois contre Dalhousie), avant de visiter le Vert et Or de Sherbrooke, le samedi 30 octobre.

Ironman d'Hawaii
Pour la troisième année consécutive, l'inépuisable Isabelle Gagnon, du Club de triathlon Rouge et Or, prenait part à l'épreuve d'endurance la plus prestigieuse au monde, l'Ironman d'Hawaii. Elle s'y est classée 21e en un temps 10 h 02.


MICHEL BÉLANGER


Aéroboxe et taïchi au menu

Étant donné la popularité des cours et séances libres en aéroboxe, le PEPS ajoute deux nouveaux cours à son horaire : l'aéroboxe et le combo taïchi/aéroboxe. Le cours d'aéroboxe se veut un entraînement intense des systèmes cardio-vasculaire et musculaire. Pour se le rappeler, les mouvements sont empruntés à la boxe et aux arts martiaux. Le dépassement de soi y est garanti! Le cours aura lieu le vendredi de 16h30 à 17h30 du 5 novembre au 10 décembre. Le coût est de 14$ pour les étudiants membres de 17$ pour les autres membres et de 30$ pour les non-membres.

Passons maintenant de l'orient à l'occident avec le combo taïchi/aéroboxe. Un cours matinal, tous les mercredis de 7h10 à 8h10 du 3 novembre au 1er décembre. Ceux et celles qui aiment commencer la journée tôt seront ravis; le cours débute par le taïchi où les mouvements s'exécutent lentement et permettent une forme particulière de relaxation du corps. Le tout se terminant par un entraînement intense avec l'aéroboxe de quoi vous donner chaud! Le tarif est de 12$ pour les étudiants membres, de 15$ pour les autres membres et de 25$ pour le public. Les personnes désireuses de s'inscrire aux nouveaux cours doivent le faire avant le 5 novembre à la réception du niveau 1 au PEPS.

Combo latino à venir
Surveillez bien, le PEPS prépare son combo latino de la session pour vous faire danser sur du mambo, du cha-cha et de la salsa! Il fera chaud, chaud, chaud, puisque les intervenantes vous proposent une partie en workout et l'autre en step. L'événement aura lieu le mercredi 10 novembre de 17h15 à 18h15, une heure intense et de l'ambiance assurée. Les personnes débutantes comme les plus habituées y trouveront plaisir. Le coût est de 2,75$ pour les membres et de 6$ pour les non-membres. Il est préférable de réserver votre billet à l'avance à la réception du niveau 1 du PEPS, 140 places sont disponibles. Parlez-en à vos amis et amies!


VALÉRIE LAPOINTE

La musculation à 20 $

C'est à compter du 1er novembre que l'abonnement à la salle de musculation sera au coût de 20$ seulement pour les étudiants inscrits à temps complet à l'université, ainsi que les autres membres du PEPS. Ce tarif de mi-session est en vigueur jusqu'au 2 janvier 2000. Les personnes intéressées pourront profiter d'une série d'appareils Nautilus, 17 appareils Trotter à plaques sélectives, 3 appareils Stair Master, 7 bicyclettes Life Cycle, 3 appareils Free Climber, 1 rameur Life Rover, 40 ergocycles Monark, 15 ergocycles Schwinn et 20 bicyclettes Schwinn. Tout ça sous une superficie de 12 500 pieds carrés, la salle d'entraînement est assez grande pour accueillir des milliers d'utilisateurs à chaque trimestre. Tous les jours entre 9 h et 21 h, il est possible de s'inscrire à la réception du niveau 1 du PEPS. Un programme d'entraînement individualisé vous est aussi offert afin de mieux répondre à vos besoins. Les heures d'ouverture des salles de musculation et d'aérobie sont les suivantes : lundi au vendredi de 6 h 30 à 22 h 30 et les samedi et dimanche de 9 h à 20 h.


VALÉRIE LAPOINTE


Brèves

Apprendre la réanimation cardio-respiratoire en 120 minutes
Pensez-y, vous pourriez à un moment ou à un autre de votre vie avoir à intervenir auprès de quelqu'un qui subit un arrêt cardiaque ou qui s'étouffe. Que feriez-vous à ce moment ? C'est parce que plusieurs personnes ignorent comment intervenir que le PEPS organise un atelier de sensibilisation à la réanimation cardio-respiratoire. Cet atelier de 120 minutes vous permet d'apprendre des gestes simples pour être confiant et prêt à intervenir en situation d'urgence. Il comprend : l'ABC de la réanimation, la manoeuvre Heimlich et le massage cardiaque.

Parlez-en à vos proches. Saviez-vous que plus de 8 fois sur 10, l'arrêt cardiaque se produit à domicile et que plus de 9 fois sur 10, le témoin connaît la victime. De plus, dans 70% des cas, la victime est un membre de la famille du témoin. Ces faits sont troublants et méritent une réflexion.

L'atelier s'adresse à tous ceux et celles qui croient en la vie, autant aux étudiants qu'au grand public et aux familles. Vous pouvez choisir 1 atelier parmi ces dates : vendredi 12 nov. de 19h30 à 21h30, samedi 13 nov. de 13h30 à 15h30 ou de 16h30 à 18h30 et dimanche 14 nov. de 13h30 à 15h30. Le coût est de 7$ pour les étudiants, de 9$ pour les membres du PEPS et de 14$ pour le public. À noter que l'entrée pour les enfants de 10 à 16 ans est gratuite s'ils sont accompagnés d'un adulte. Pour réserver votre place communiquez France Lebel au 656-2807.

Glace à louer
Avec ses 2 grandes patinoires, le PEPS offre au public des périodes de glace pour organiser une partie de hockey, de ballon sur glace, de hockey-bottines, pour le patinage libre ou artistique. Des périodes de glace sont disponibles du lundi au dimanche du 25 au 31 octobre et du 13 décembre au 9 janvier. Il est possible de louer des bâtons, des patins et des équipements de hockey pour joueur ou gardien de but, que ce soit pour jouer au PEPS ou à l'extérieur. Le PEPS offre aussi un service d'affûtage de patins sur place. Information : Jean-Noël Mallard au 656-2807

Cours de tennis en groupe
Que vous soyez débutant ou non, le PEPS vous offre un choix intéressant de cours de tennis en groupe. Deux cours pour les débutants s'ajoutent à l'horaire : le mardi de 9h30 à 10h55 ou de 13h30 à 14h55 du 2 au 23 novembre. Ces cours s'adressent aux personnes qui s'initient aux techniques de base. Pour les personnes qui veulent perfectionner leurs techniques de base et apprendre à structurer un match, un cours pour les initiés aura lieu le jeudi de 10h30 à 11h55 du 11 novembre au 2 décembre. Enfin, un cours pour les gens de niveau intermédiaire afin d'apprendre les coups stratégiques et les tactiques de jeu est offert le mercredi de 13h30 à 14h55 du 10 novembre au 1er décembre. Le coût est de 23$ pour les étudiants membres, de 28$ pour les autres membres et de 46$ pour les non-membres.



VALÉRIE LAPOINTE