28 octobre 1999

CAMPUS EXPRESS

LAVAL PRÉSENTE AU SALON ÉDUCATION FORMATION
L'Université Laval était présente à la quatrième édition du Salon Éducation Formation qui se tient à Place Bonaventure, à Montréal, du 14 au 17 octobre. Sous le thème "Un plus pour l'emploi ", le Salon Éducation Formation représentait le lieu privilégié pour l'Université pour présenter ses programmes dans une perspective d'intégration du marché du travail. Une première, cette année: la présence de la Direction générale de la formation continue, ce qui complétait l'éventail des clientèles visées. Les programmes de formation continue de l'Université Laval s'inscrivent dans le prolongement des études de premier cycle, mais également des expériences de travail. Plus courts que les programmes réguliers, ils sont offerts selon plusieurs modes (à distance, en sessions intensives ou complètement sur mesure). Ils sont tous conçus par les facultés et bénéficient des mêmes critères de qualité que les programmes réguliers de formation.


MAGHREB: L'ENVERS DU MIRACLE TUNISIEN
Alternatives, le CEAD, l'Association des droits de la personne au Maghreb et le Cercle de réflexion sur le monde arabe (Université Laval), en collaboration avec le Département de communication, présentent une conférence de Jean-Pierre Tuquoi, journaliste au quotidien français Le Monde et Sadri Khiari, membre du Conseil National des Libertés en Tunisie, le jeudi 4 novembre, à 19 h 30, à l'amphithéâtre 1 E du pavillon Charles- De Koninck. La rencontre portera sur la Tunisie, un pays qui a tenu des élections présidentielles et législatives le 24 octobre. Jean-pierre Tuquoi est spécialiste de l'Afrique du Nord. Avec avec Nicolas Beau, journaliste au Canard Enchaîné , il vient de publier un livre, Notre ami Ben Ali, l'envers du miracle tunisien (Ed.La Découverte, Paris). Sadri Khiari est un militant des droits de la personne et membre fondateur du Conseil national des libertés, dirigé par Moncef Merzouki. Information : (418) 521-4000


UNE DIPLÔMÉE DE DROIT À LA OUI
C'est Michelle Bussières, sous-ministre des Relations internationales du gouvernement du Québec jusqu'en juin dernier, qui a été élue Secrétaire générale de l'Organisation universitaire interaméricaine (OUI) lors de l'Assemblée générale des membres qui s'est tenue à Québec, dans le cadre du XIe Congrès biennal de cette organisation. Diplômée en droit de l'Université Laval, Michelle Bussières a été notamment Déléguée générale du Québec à Mexico. Le mandat de Michelle Bussières est de quatre ans et prend effet au moment de son élection. Elle assumera la gestion du Secrétariat général de l'organisation situé, à partir de mars 2000, au Séminaire de Québec. Elle sera responsable de la gestion des programmes de l'Institut de gestion et de leadership universitaires (IGLU) et du Collège des Amériques (COLAM), offerts dans 24 pays du continent américain pour le bénéfice des 400 universités membres de la OUI. L'Organisation universitaire interaméricaine est une organisation non gouvernementale internationale fondée en 1979. Elle a pour mission de favoriser la coopération entre les institutions universitaires et le développement de l'enseignement supérieur dans les Amériques.


FESTIVAL VIDÉOMANIA LE 2 NOVEMBRE
Le Club de production vidéo de l'Université Laval présentera, le mardi 2 novembre, la quatrième édition du Festival Vidéomania. Ce festival "de vidéo amateur non compétitif", comme le décrivent ses organisateurs, se tiendra à l'Amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins à 19 h 30. Une dizaine de productions seront présentées lors de cette soirée, ce qui permettra aux vidéastes de la région de faire connaître leurs productions et sensibiliser le grand public à cette forme d'art encore mal connue. Le Club de production vidéo de l'Université Laval vous invite à venir découvrir de nouveaux talents et encourager les vidéastes de demain en participant à cet événement. Le coût d'entrée est de 5 $ le soir de la représentation. Information: Hugo Matte, 650-9145, ou Catherine Lefrançois, 525-6339


CONGRÈS DE L'AÉPQ
Le 20e Congrès de l'Association d'éducation préscolaire du Québec (AÉPQ) s'est tenu sur le campus du 14 au 17 octobre, sous la présidence de Marie Jacques, professeure à la Faculté des sciences de l'éducation. Sous le thème "D'hier à demain, l'enfance...le monde de l'avenir", ce congrès se situait dans le sillon de la réforme du curriculum mise en place par le ministère de l'Éducation, le nouveau programme préscolaire et l'Avis de la Commission des programmes d'études relatif à l'éducation préscolaire. Le programme du congrès comportait une douzaine de conférences et au-delà de 60 ateliers. Parmi les conférenciers notons la présence de Philippe Perrenoud, sociologue, anthropologue et professeur à l'Université de Genève, Laurent Laplante, communicateur québécois de renom, et Carmen Bourassa, productrice à Téléfictions Productions. Au-delà de 700 personnes ont participé au congrès.