23 septembre 1999

C'EST DANS LA CAPITALE QU'IL FAUT NÉGOCIER


Le Comité Québec-Capitale, par la voix de son président, François Tavenas, recteur de l'Université Laval, vient de faire part au ministre responsable de la région de Québec, Paul Bégin, de la préoccupation de ses membres au sujet du lieu des importantes négotiations qui s'amorcent entre le Gouvernement du Québec et ses employés. "Après l'épisode des négotiations entre l'État et la FIIQ (Fédération des infirmières et des infirmiers du Québec), tenues en grande partie dans la métropole, les membres du Comité Québec-Capitale comptent fortement sur votre vigilance pour faire de la tenue, à Québec, des négotiatins des secteurs public et parapublic le premier vrai test des intentions du gouvernement québécois à l'égard de sa Capitale, et de l'application de sa propre Politique relative à la Capitale nationale (1998)", fait valoir le recteur de l'Université Laval.