23 septembre 1999

Consultations sur les investissements publics dans la recherche universitaire

Le gouvernement fédéral entend mener de vastes consultations sur les recommandations d'un rapport récent, Les investissements publics dans la recherche universitaire : comment les faire fructifier.

Ce rapport a été rédigé pour le Conseil consultatif des sciences et de la technologie (CCST) par un groupe d'experts, sous la présidence de Pierre Fortier, conseiller de la direction d'Innovitech Inc. Il prévoit des politiques universitaires cohérentes en matière de propriété intellectuelle, une aide financière adéquate pour les bureaux universitaires de commercialisation, des mesures visant à assurer le perfectionnement des compétences, un contexte commercial concurrentiel et des investissements accrus dans la recherche universitaire.

" Dans l'ensemble, ces recommandations pourraient procurer d'importants avantages économiques et sociaux dans les années à venir. Les chercheurs des universités canadiennes qui font de la recherche de pointe, novatrice, et qui désirent commercialiser leurs inventions, méritent d'avoir accès au meilleur soutien possible à la commercialisation. Nous devons aussi veiller à ce que les emplois et la croissance économique qui découlent de ces innovations rapportent aux contribuables canadiens, qui financent la recherche ", a indiqué Gilles Cloutier, vice-président du CCST.

Le gouvernement fédéral consultera les milieux universitaires, les provinces et le secteur privé avant de préparer sa réponse au rapport du Groupe d'experts du CCST. Thomas A. Brzustowski, président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, mènera ces consultations en septembre et octobre. "Nous cherchons à savoir si les recommandations du Groupe d'experts permettront d'atteindre les objectifs du gouvernement ", a-t-il précisé.

Le président du CRSNG rencontrera des administrateurs d'université, des associations de professeurs, des représentants provinciaux et un certain nombre d'autres institutions représentatives. Il sera secondé par Leo Derikx, qui a une vaste expérience des rapports en matière de recherche entre les universités et le secteur privé. Les personnes intéressées peuvent aussi faire connaître leur point de vue sur le site Web du CCST. Toutes les opinions seront dûment prises en considération et feront partie du dossier des consultations officielles.

Le CCST a été mis sur pied pour présenter des conseils éclairés et impartiaux au premier ministre du Canada au sujet de questions d'intérêt national touchant les sciences et la technologie. Le CCST a formé son Groupe d'experts sur la commercialisation des résultats de la recherche universitaire en octobre 1998 et l'a chargé de faire enquête sur cette question qui prend de plus en plus d'importance, compte tenu de la multiplication des produits et des services découlant des progrès de la recherche scientifique.

Le rapport intitulé Les investissements publics dans la recherche universitaire : comment les faire fructifier se trouve sur le site Web du CCST, à l'adresse http://acst-ccst.gc.ca/acst/comm/home_f.html. Ce site renferme également des renseignements sur le plan de consultations publiques, et les personnes intéressées peuvent l'utiliser pour faire connaître leur opinion sur les recommandations du Groupe d'experts. Il est possible de se procurer une copie papier du rapport soit par téléphone, au (613) 954-2720, soit par télécopieur, au (613) 990-2007.