16 septembre 1999

Semaine thématique sur Marie de l'Incarnation

Femme d'action, grande mystique, Marie Guyart, mieux connue sous le nom de mère Marie de l'Incarnation, a fortement marqué l'histoire de la Nouvelle-France. La fondatrice de l'ordre des Ursulines, qui a été béatifiée par le pape Jean Paul II en 1980, est née à Tours en France, en 1599, et décédée à Québec en 1672.

La Pastorale catholique du Service d'animation religieuse de l'Université Laval a pensé souligner de façon toute spéciale le 400e anniversaire de naissance de cette figure de proue de notre passé héroïque en organisant une semaine thématique au cours de laquelle seront mis en évidence l'influence de cette dernière dans le monde de l'éducation, ses rapports avec Monseigneur de Laval et les fruits actuels de son uvre.

Un pèlerinage culturel et spirituel
"Nous voulons inviter chaque homme et chaque femme de la communauté universitaire à découvrir ainsi ses racines dans le monde de l'éducation, à vivre un pèlerinage à la fois culturel et spirituel, à mieux comprendre quelles valeurs puiser aux sources de sa vie personnelle et collective", de confier Jean Lortie, responsable de l'équipe d'animation en pastorale catholique, reprenant les termes du dépliant contenant le programme de l'événement commémoratif.

La semaine se déroulera d'un dimanche à l'autre, du 19 au 26 septembre. Elle proposera une dizaine d'activités dont la moitié auront lieu à la chapelle Marie-Guyart, au pavillon Ernest-Lemieux (lancement le 19 lors de la célébration eucharistique, célébration anniversaire, café rencontre, récital, causerie de clôture le 26). Un stand d'information sera installé au Charles-De Koninck le 20, au Alphonse-Desjardins le 21, et aux Sciences de l'éducation le 22). Un document vidéo récent sur la vie et l'uvre de Marie Guyart sera par ailleurs projeté à la Cinémathèque de la Bibliothèque, au pavillon Jean-Charles-Bonenfant, le 22 à 19 h et le 23 à 11 h 45. Une seule activité sera présentée à l'extérieur du campus. Il s'agit d'une visite du Centre Marie-de-l'Incarnation (musée et tombeau) dans le Vieux-Québec, le 24 septembre (départ du pavillon Ernest-Lemieux à 14 h).

Pour l'équipe d'animation pastorale catholique du Service d'animation religieuse de l'Université, les liens qui unissent Marie Guyart et l'Université Laval sont évidents. "Considérée comme une fondatrice de l'Église canadienne, elle se révèle une collaboratrice énergique de Monseigneur François de Laval, dont cette université tire son nom. En établissant la première école pour filles en Amérique du Nord, elle a jeté les bases de l'éducation et de l'instruction des femmes, dont plusieurs sont aujourd'hui universitaires. En son honneur, la chapelle de l'Université porte son nom", peut-on lire dans le dépliant faisant la promotion de la semaine thématique. On trouvera le programme complet dans l'annonce publicitaire publiée en page 14 du présent numéro, et dans la rubrique "La semaine" en page 23.

GABRIEL CÔTÉ