16 septembre 1999

Rouge et Or Football

BEAU ET SHOW!

Grâce à une éclatante victoire de 23-0 lors de son match d'ouverture, dimanche dernier au PEPS, le Club de football Rouge et Or a ravi les 7 000 partisans venus l'applaudir. Une journée plus que satisfaisante, tant pour les joueurs et entraîneurs que pour les organisateurs.

Il s'agit d'un cliché, mais on peut certes parler d'un scénario hollywoodien pour décrire le match inaugural du Club de football Rouge et Or, disputé dimanche dernier au stade du PEPS.
D'abord, entre les lignes blanches. Un quart-arrière prometteur qui répond à toutes les attentes, un botteur qui rebondi de façon admirable, une recrue defensive qui fait déjà sentir sa présence, puis un premier titre de joueur de la semaine. Résultat : la formation de l'entraîneur-chef Jacques Chapdelaine a totalement dominé ses adversaires de Kingston, les Golden Gaels de l'Université Queen's, en route vers une éclatante victoire de 23-0.

Quelle muraille défensive! Déjà classée bonne première de la Conférence Ontario-Québec en 1998, l'unité dirigée par Glen Constantin semble bien décidée à atteindre de nouveaux sommets cette saison. Son éclatante prestation de dimanche fut réalisée contre une équipe ayant inscrit en moyenne 26 points en 1998 et face à un quart-arrière, Beau Howes, classé deuxième de la conférence pour cette même période.

Individuellement, le demi-défensif Philippe Gosselin s'est mérité le titre de joueur défensif de la semaine au sein de la conférence, grâce entre autres à une interception et quatre plaqués. La recrue Étienne Vanslette s'est également signalée avec six plaqués, un sommet dans l'équipe.
Du côté de l'attaque, comment passer sous silence la performance du quart partant Mathieu Bertrand. Celui-ci a arraché maints Oh! et Ah! à la foule et a totalement déstabilisé une défensive ontarienne ne sachant plus sur quel pied danser, amassant 122 verges au sol et complétant treize passes en un peu plus d'une demie seulement. Le botteur Michael Gagné a aussi eu son mot à dire, avec trois placements et deux convertis.

"Nous sommes très satisfait de l'effort des joueurs au cours de cette première rencontre", analyse l'entraîneur Chapdelaine. C'est de bon augure." Perfectionniste, il ajoute : "Par contre, je ne veux pas trop m'emballer. Nous avons noté plusieurs petites erreurs, qui sont toutefois normales à ce stade de la saison. Nous aurons déjà une meilleure idée après notre prochain duel, face à McGill."

Succès de foule
Le succès fut tout aussi remarquable à l'extérieur du terrain. Dame nature était au rendez-vous, les barbecues ne dérougissaient pas, et plus de 7 000 amateurs de football, parmi lesquels quelques acrobates accomplis, s'entassaient autour de l'aire de jeu. Une ambiance de fête quoi, digne des grandes manifestations sportives universitaires.

"Plus de 7 000 spectateurs pour notre match inaugural, voilà qui démontre une organisation dynamique et de qualité", constate fièrement le directeur du Service des activités sportives, Gilles D'Amboise. Nos nouveaux partenaires se sont dit fort impressionnés par l'engouement créé par l'événement."

"Si nous jouissons de l'appui inconditionnel des gens d'affaires, des médias et de la population de la région, nous aimerions accueillir en plus grand nombre encore les étudiants et les membres de la communauté universitaire. Je les invite donc à venir encourager nombreux le Rouge et Or football lors de son prochain match à domicile, le dimanche 26 septembre, à 13h30, contre Bishop's."

McGill dans la mire
En attendant ce retour à domicile, le Rouge et Or tentera de franchir avec honneur la deuxième étape de son calendrier, le vendredi 17 septembre, sur le terrain des Redmen de McGill. Une seconde rencontre en cinq jours qui n'est pas sans inquiéter l'équipe d'entraîneurs.

"Quatre jours de repos entre deux matchs, c'est effectivement peu", note Jacques Chapdelaine. Les joueurs auront moins de temps pour récupérer et nous, les entraîneurs, moins de temps pour analyser nos adversaires et préparer notre stratégie. Mais c'est le genre de défis que les bonnes équipes doivent relever au cours d'une longue saison."

Grâce à son gain sur Queen's, le Rouge et Or se retrouve au 4e rang du classement national et, dans sa conférence, à égalité avec Concordia et Ottawa, devant McGill, Queen's et Bishop's (0-1).

Michel Bélanger