15 avril 1999

Signature du protocole d'entente entre les 24 universités du Réseau GÉOÏDE

Les 24 universités et huit partenaires dans le Réseau de centres d'excellence "Géomatique pour les interventions et les décisions éclairées" (GÉOÏDE) ont signé récemment le protocole d'entente permettant le démarrage officiel de ce réseau dont la direction relève du professeur Keith Thomson, du Département des sciences géomatiques de l'Université Laval. GÉOÏDE a également reçu une première tranche de financement de 2,6 millions de dollars, de la part du programme Réseaux de centres d'excellence, financement qui atteindra un total de 11,9 millions en 2002. Dix-sept agences gouvernementales et 27 entreprises privées participent également au financement de GÉOÏDE, pour un montant supplémentaire de quelque 3 millions annuellement.

Rappelons que l'objectif du programme GÉOÏDE est de consolider et de développer la recherche canadienne en géomatique et de rendre l'industrie canadienne de la géomatique encore plus concurrentielle sur le marché international. Entre autres, il aidera à cerner les besoins en formation de personnes hautement qualifiées dans cette discipline en plein essor ainsi que les besoins en recyclage des employés. Pour ce faire, il mettra sur pied des consultations et un programme d'extension de la main-d'oeuvre aux principaux intervenants du secteur de la technologie géomatique.

Chaque réseau de centres d'excellence du programme fédéral du même nom est un institut de recherche sans murs qui réunit des chercheurs et des partenaires industriels en mesure de tirer profit des opportunités commerciales créées par les résultats de la recherche.

Outre l'Université Laval, les autres universités partenaires de GÉOÏDE sont: Carleton, Dalhousie, INRS-Géoressources, INRS-Urbanisation, McGill, McMaster, Queen's, Ryerson Polytechnic, Simon Fraser, Université de Montréal, Université du Québec à Hull, UQAM, Alberta, British Columbia, Calgary, Guelph, New Brunswick, Saskatchewan, Toronto, Victoria, Wesern, Wilfrid Laurier et York. Des chercheurs du Hunter College of The City University of New York, du Royal Military College et de l'Université de Paris Sud sont également associés au Réseau. Les huit autres partenaires de GÉOÏDE sont: Macdonald Dettwiler, CRESTech, Pêches et océans Canada, le ministère national de la Défense, le ministère des Ressources naturelles du Québec, Ressources naturelles Canada (Commission géologique, Géomatique Canada) et l'Agence spatiale canadienne.