4 mars 1999

LES SPORTS

Inscription aux camps sports d'été du PEPS

Les camps sports du PEPS de l'Université Laval s'adressent à tous les jeunes âgés entre 7 et 17 ans, qui ont envie de s'amuser tout en pratiquant des sports fascinants. Ces jeunes ont le choix parmi les camps d'animation (8 à 12 ans), d'escalade (7 à 17 ans), multi-sports (12 à 15 ans), plein-air (14 à 17 ans) et de développement Rouge et Or (7 à 17 ans). La période d'inscription se déroule du 1er mars au 21 août 1999.

Le camp d'animation s'adresse aux filles comme aux garçons de 8 à 12 ans qui veulent s'initier à la pratique d'activités sportives pour développer leur perception et leur motricité. À chaque demi-journée, le jeune pourra s'initier à 10 disciplines différentes: basketball extérieur, athlétisme, soccer, tennis, escalade au mur, volleyball extérieur, plongeon, jeux en piscine, trampoline, golf.

Développement Rouge et Or
Ces camps permettent aux jeunes âgés entre 7 et 17 ans, de développer davantage leurs habiletés et les principes de jeu respectifs à chaque sport. Le jeune peut alors choisir parmi les camps suivants: athlétisme (11 à 14 ans), badminton (12 à 17 ans), basketball (12 à 17 ans), mini-basketball (8 à 12 ans), golf ( 10 à 15 ans), natation (7 à 15 ans), plongeon ( 10 à 14 ans), tennis (10 à 16 ans) ou volleyball (12 à 17 ans).

Le camp plein-air s'adresse aux jeunes âgés de 14 à 17 ans. Au programme: body surfing à la rivière Montmorency, initiation à la survie en forêt, orientation (parcours borne-carte-boussole), météorologie à la station expérimentale, expédition pédestre, pêche à la mouche et fabrication de mouche, astronomie, descente en rappel à la chute de la rivière noire, coucher en refuge et bivouac. Ces activités ont lieu à la forêt Montmorency. Le transport et la nourriture sont inclus.

Il existe des camps d'initiation à l'escalade pour les jeunes de 7 à 15 ans et pour ceux de niveau avancé, qui sont âgés entre 14 et 17 ans. Les stages se déroulent au PEPS où se trouvent 2 murs d'escalade intérieurs. Il y aura une journée complète à l'extérieur à un rocher-école de la région.

Camp multi-sports
Le camp multi-sports permet aux jeunes âgés entre 12 et 15 ans de se familiariser à différentes activités sportives tout au long de la semaine: escalade de rochers ou de murs intérieurs, randonnée à vélo et mécanique du vélo, golf, initiation à la musculation et à certains programmes organiques, patins à roues alignées, plongeon, trampoline.

Pour obtenir des informations supplémentaires sur les camps sports du PEPS, contactez Diane Morency ou Sylvain Pothier au 656-2807.

VALÉRIE LAPOINTE


HISTOIRES DE CHAMPIONNATS

Les athlètes du Rouge et Or sont en train de récolter les fruits de leurs efforts

La fin du mois de février ne marque pas que l'arrivée du printemps. Pour les étudiants-athlètes du Rouge et Or, elle signifie également la tenue des championnats de fin d'année, la récompense de tous les efforts investis tout au long de la saison. En voici un résumé.

À tout seigneur tout honneur, il faut d'abord rendre hommage au club de volleyball masculin qui, du 26 au 28 février, a fait vibrer le PEPS comme peu l'avaient fait avant lui. Hôte du Championnat canadien, le Rouge et Or a écrit un nouveau chapitre du livre d'excellence de l'équipe, non seulement en méritant la médaille d'argent (gagnante: Saskatchewan) mais surtout en présentant un spectacle d'une qualité et d'une intensité peu communes. L'événement a connu un tel succès, accueillant plus de 6 000 spectateurs en trois jours, que les organisateurs ont d'heureux problèmes sur les bras en vue des championnats de 2000 et 2001, également prévus au PEPS.

Marlène fait de la vague
Autre championnat national faisant déjà partie de l'histoire, celui de natation, tenu à Guelph, du 19 au 21 février. Plus que la solide septième place obtenue par l'équipe féminine et la 18e des hommes, on en retiendra les performances exceptionnelles de Marlène Taliana. Cette nageuse s'est vue confirmée comme l'une des meilleures au pays grâce à l'obtention d'une médaille d'argent au 50 mètres brasse et du bronze au 100 mètres brasse. Elle a de plus obtenu deux 7e positions. Marie-Hélène Tremblay, Guylaine Veilleux, Mireille Boislard et Éric Pelletier ont aussi connu de bons moments.

Ne touchez pas à notre trophée
Pour faire de l'humour facile, nous pourrions dire que le Rouge et Or badminton était solidement au "volant", la fin de semaine dernière, lors du Championnat provincial disputé à Montréal. Même privé de l'entraîneure-chef Marie-Claude Lachance et de plusieurs bonnes "raquettes" en exil à Terre-Neuve pour les Jeux du Canada, les Lavallois ont conservé LEUR bannière de champions québécois par équipe en défaisant l'Université de Montréal. Dans le volet individuel, le Rouge et Or a presque tout raflé, remportant les deux simples (Brigitte Lacaille et Vincent Lahaye), le double masculin (Nicolas Lahaye / Dominic Poulin) et le double mixte (Vincent Lahaye et Mélanie Dupont). Marie-Andrée Cloutier et Maude Carrier se sont classées deuxième en double féminin. Bravo à Éric Dufour pour son bon travail en l'absence de Marie-Claude!

Et que ça saute!
Le Rouge et Or athlétisme est-il devenu la mecque des sauteurs au Québec? À la lumière des résultats obtenus lors du Championnat provincial, à Sherbrooke, la question mérite d'être soulevée. Les protégés de Kim Chapdelaine y ont enlevé les sauts en hauteur (Daniel Fleury, 1,90 M), en longueur (Daniel Fleury, 6,83 M) et le triple-saut (Patrick Massok, 14,65 M). Au total, c'est avec neuf médailles que le Rouge et Or est revenu de la métropole. En plus des trois ci-haut mentionnées, on note l'or de Ludovic Przadka au lancer du marteau, l'argent de Daniel Bouchard au 3 000 M, de Isabelle Bisson au 60 M et de France Gagné au marteau et au poids, puis le bronze de Karine Drouin au 1 000 M. Une délégation de neuf Rouge et Or, comparativement à quatre l'an dernier, participera au Championnat canadien à McGill, les 12 et 13 mars prochains (tous les détails la semaine prochaine). Un club qui monte, et qui monte

Dans notre boule de cristal
En regardant vers l'avenir, il est permis d'espérer autant de succès en volleyball et en basketball féminin. Dans un premier temps, Olivier Caron et ses volleyeuses voudront imiter leurs confrères volleyeurs en tenant tête aux meilleures formations au pays, du 4 au 6 mars, lors du Championnat canadien de Edmonton. La jeune formation, qui a obtenu un succès retentissant en saison régulière et en finale provinciale, tentera de faire durer le plaisir dès le jeudi 4 mars, à 15h (heure du Québec), face à la Saskatchewan.

En basketball féminin, au moment d'écrire ces lignes, nous ne connaissions toujours pas le résultat de la demi-finale provinciale qui opposait les Gaiters de Bishop's au Rouge et Or, le mercredi 3 mars, au PEPS. Advenant une victoire, le Rouge et Or se frotterait en finale aux Stingers de Concordia, championnes de la saison régulière, le samedi 6 mars, à Montréal. En cas d'une nouvelle réussite, une participation au Championnat canadien conduirait les Lavalloises à Thunder Bay, du 12 au 14 mars. En espérant un résultat positif, ou plutôt deux

MICHEL BÉLANGER