18 février 1999

LES SPORTS

BASKETBALL MASCULIN

ET DE UNE !

Le Club de basketball masculin du Rouge et Or a attendu le jour de la Saint-Valentin pour décrocher un premier triomphe et ainsi combler de joie ses nombreux partisans.

Les équipes de basketball du Rouge et Or de l'Université Laval ont offert du jeu très relevé lors du dernier programme double du calendrier local, aidées en ce sens par les deux formations des Varsity Blues de Toronto.

Pour les hommes, il s'agissait d'une première victoire après 16 tentatives infructueuses. Inutile de dire que le gain était très attendu. Menant du début à la fin, le Rouge et Or a surpassé l'adversaire par 73-63. L'attitude très convaincue de quatre vétérans disputant une dernière partie au PEPS, Pascal Morin, David Dumas, Yann Roy et Richard Lépine, combinée au jeu soutenu de David Brownrigg et Marc-Olivier Bessette, ont permis à l'entraîneur-chef Sylvain Pothier de savourer cette première victoire.

Brownrigg, avec 20 points, Bessette, avec 16 points et 7 rebonds, et Dumas, 14 points et 7 rebonds, ont dominé la feuille de pointage.

Impressionnantes
Le Rouge et Or féminin a également impressionné contre Toronto, transformant un match potentiellement ardu en un gain facile de 78-49. Les Blues n'ont eu aucune chance contre le système de jeu défensif des protégées de Linda Marquis.

À l'attaque, Isabelle Chaperon a dominé avec 20 points, 11 rebonds et aucune perte de ballons. Julie Dionne a réussi 19 points, dont trois lancers de trois points, tandis de Fulvia Moscini ajoutait 16 points.

Les deux équipes seront à Montréal (McGill et Concordia) au cours du prochain week-end, puis à Bishop's (le 25 février) pour compléter le calendrier.

Une décennie de succès
En volleyball masculin, la troupe de Pascal Clément a enlevé un huitième titre provincial au cours de la décennie 90. Le Rouge et Or a défait son rival de toujours, le Vert et Or de Sherbrooke, par 15-9, 12-15, 15-5 et 15-3 vendredi dernier, au PEPS, pour s'adjuger la série par 2 à 0. Il se présentera donc au Championnat canadien, du 26 au 28 février ici même à Laval, en tant que troisième favori.

Suite à son sacre, une pluie d'honneurs s'est abattue sur l'équipe : Gabriel Giguère, joueur le plus utile de la saison et membre de l'équipe d'étoiles du Québec, Bruno Pelletier et Éric Lebreton, étoiles au Québec, David D'Amours, recrue de l'année, et Pascal Clément, entraîneur de l'année, en ont fait les frais.

À un pas du titre
Toujours en volleyball, les filles ont pris les devant 1 à 0 dans la finale provinciale les opposant à Montréal. Dimanche, elles se sont imposées par 15-3, 14-16, 15-13 et 15-8. La série 2 de 3 se poursuivra maintenant au PEPS, le vendredi 19 février à 19h et, si nécessaire, le samedi 20 février à 14h.

Beaucoup d'honneurs également de leur côté, avec les nominations de : Julie Morin, Yvelyne Riopel et Dominique Duchaîne (également recrue de l'année) sur la première équipe d'étoiles du Québec, Julie Rajotte et Nancy Labrecque sur la deuxième, et Olivier Caron en tant qu'entraîneur par excellence.

Drouin et Gill l'emportent à York
En athlétisme, à l'Invitation de York, Karine Drouin, deuxième universitaire au pays sur 1 000 mètres, a remporté cette épreuve grâce à un temps de 3 :03 :30. David Gill fut l'autre vainqueur Rouge et Or, sur 600 M, en 1 :21 :10. Parmi les autres belles performances, notons la deuxième place de Christian Girard à la hauteur, la troisième de Daniel Bouchard au 3 000 M, le standard canadien de Isabelle Bisson au 60 M et une meilleure performance à vie sur 300 mètres pour Sébastien Houle (35 :79).

YVAN BREAULT