18 février 1999

Le multimédia fait son entrée à la Bibliothèque

Professeurs et étudiants appelés à contribuer au développement de la collection

Les professeurs et les étudiants de l'Université pourront dorénavant plonger tout à leur aise dans l'univers de plus en plus passionnant du multimédia en se rendant à la Bibliothèque.

On y a en effet inauguré, le mardi 16 février, le Laboratoire d'exploitation du multimédia, en présence du recteur François Tavenas et du directeur de la Bibliothèque, Claude Bonnelly. Le LEM se veut un lieu de découvertes et d'expérimentations "à l'affût des nouvelles avenues du multimédia comme support à l'enseignement".

"À la fois salle de consultation et salle de formation, le laboratoire constitue notamment une fenêtre sur Internet que nous souhaitons voir utilisée par le plus grand nombre de professeurs possible, pour que ceux-ci y puisent des idées dont ils pourront ensuite se servir dans leurs cours", confie Alain Bourque, chef des collections des sciences humaines et sociales de la Bibliothèque.

L'essor entre leurs mains
Le Laboratoire d'exploitation du multimédia occupe la salle 1343, au pavillon Jean-Charles-Bonenfant. Il comprend une douzaine de micro-ordinateurs qui permettent la consultation de documents provenant du Web ou disponibles sur cédéroms. Sa collection se compose actuellement de quelque 80 cédéroms multimédias, ouvrages électroniques généraux, de référence, etc.;, de cours sur cédéroms, de cours offerts sur Internet, préparés à l'Université Laval ou ailleurs, et de didacticiels.

"Le multimédia, de façon générale, est un domaine en pleine croissance. Pour développer notre collection, nous allons avoir besoin de l'aide de la communauté universitaire, car c'est en étroite collaboration avec elle que la Bibliothèque désire poursuivre son développement au rythme des initiatives des concepteurs et des utilisateurs et des percées de la technologie", souligne Alain Bourque.

Fenêtre à volets
Un certain nombre d'activités se dérouleront dans le LEM. Par exemple, les professeurs pourront réserver le laboratoire afin d'y tenir des séances d'enseignement utilisant comme support pédagogique des documents multimédias, ou avoir recours aux postes du laboratoire pour expérimenter et évaluer ce type de document. Les étudiants pourront venir y consulter sur place, dans une réserve, des documents multimédias proposés par les professeurs. La Bibliothèque prévoit même présenter des activités de sensibilisation auprès des membres de la communauté universitaire de concert avec le Service de l'informatique et des télécommunications et le Réseau de valorisation de l'enseignement.

Outre le volet "consultation" proposé aux professeurs de toute provenance et aux étudiants, le LEM servira de "salle de cours" pour des formations, par petits groupes de 10 personnes ou moins, données par un professeur usant du multimédia comme outil d'enseignement, ou pour de la formation documentaire nécessitant la pratique sur un micro-ordinateur.

Signalons que la Bibliothèque a engagé cinq étudiantes pour guider les utilisateurs de ce nouveau service. Le Laboratoire d'exploitation du multimédia sera ouvert les lundi, mardi et mercredi, de 8 h 30 à 20 h, les jeudi et vendredi, de 10 h 30 à 20 h, et le samedi, de 13 h à 16 h. Il sera fermé le dimanche.

GABRIEL CÔTÉ