18 février 1999

L'Université participe à l'Année internationale des personnes âgées

De nombreuses activités se tiendront sur le campus dans le cadre de l'Année internationale des personnes âgées qui commence. Ces activités viseront à créer des relations entre les jeunes et les aînés afin de développer une plus grande solidarité. "C'est la meilleure façon de lutter contre l'âgisme, la discrimination envers les personnes âgées", souligne la coordonnatrice des activités, Daphné Nahmiash, directrice du programme de Certificat en gérontologie.

Le dévoilement de la progammation de l'Université Laval est fait aujourd'hui, jeudi, 18 février, à l'occasion d'une cérémonie réunissant la directrice du Bureau québécois de l'Année internationale des personnes âgées, Monique Vézina et le recteur François Tavenas. Des représentants des toutes les unités du campus impliquées dans l'enseignement et la recherche sur les personnes âgées participent à ce lancement.

Les activités prévues au programme de l'Année internationale des personnes âgées comprennent notamment la présentation, le 8 mars, du livre de Jacques Roy Les personnes âgées et les solidarités: la fin des mythes (voir article en cette page), les conférences "La sexualité et le vieillissement: les mythes et les réalités" (29 mars) et "Les abus psychologiques entre conjoints âgés" (18 octobre) et l'exposition "Vitrine sur une société pour tous les âges", présentée par les étudiants inscrits dans le programme de certificat en gérontologie (12 avril). Le 1er mai, se tiendra le 6e Symposium de gérontologie de Québec, sous le thème "Je me souviens, t'en souviens-tu" (le 1er mai). Les activités se poursuivront à l'automne avec une conférence du chef de l'Action démocratique du Québec (ADQ), Mario Dumont, portant sur "La solidarité entre les générations, en 2010" (29 septembre) et une Journée du doctorat en service social, le 12 novembre, sous le thème (provisoire) "Travail social et personnes âgées".

Un groupe de travail à l'oeuvre
Le recteur François Tavenas profite par ailleurs de cette cérémonie de lancement de l'Année internationale des personnes âgées, pour annoncer que l'on vient de constituer un groupe de travail portant sur l'enseignement et la recherche universitaire en gérontologie et gériatrie à l'Université. Le mandat du groupe sera, entre autres, d'identifier les partenariats internes à développer entre les départements, écoles et facultés concernés. De plus, il veillera à recommander des solutions pour optimiser les efforts d'enseignement et de recherche dans le domaine de la gérontologie-gériatrie, en partenariat avec le réseau de soins et de services aux aînés.

Rappelons que l'Université Laval est, depuis plus de vingt ans, très présente dans ce champ d'enseignement et de recherche. Son certificat en gérontologie, mis sur pied en 1978, compte plus de 2 000 diplômés. Ce programme est offert en collaboration avec treize départements ou écoles provenant de huit facultés, dont la Faculté de médecine.

Laval est également le siège de l'Université du troisième âge de Québec. Ce programme multidisciplinaire d'activités s'adresse aux personnes du troisième âge, aux aînés, aux retraités et à leur conjoint qui ont 50 ans et plus et qui désirent poursuivre leur formation.