11 février 1999

Colloque sur les champignons forestiers comestibles

La récolte et la consommation des champignons forestiers étaient déjà pratiquées par les Romains. Dans plusieurs pays du monde, notamment en Europe et en Asie, la consommation des champignons forestiers fait partie de la gastronomie courante et fait l'objet d'un commerce souvent lucratif. Les forêts du Québec, surtout nordiques, permettent chaque année le développement de très grandes quantités de ces champignons, qui n'ont jamais été récoltés et mis en valeur.

C'est dans cette perspective que se déroulera, les 22 et 23 février, à la Salle multimédia du pavillon Alphonse-Desjardins, le colloque "Les champignons forestiers", mettant en lumière l'existence de la ressource, l'intérêt de sa commercialisation et l'importance de sa conservation.

Le Centre de recherche en biologie forestière (CRBF) de l'Université Laval a reçu le support de trois ministères provinciaux (Environnement et Faune, Ressources naturelles, Industrie, Commerce, Science et Technologie), de deux ministères fédéraux (Ressources naturelles du Canada, Service canadien des forêts, et Affaires indiennes et du Nord Canada) ainsi que de Kruger Inc.

La première journée, dix conférenciers internationaux feront part de leur expérience. Il sera spécialement question de la récolte en territoire autochtone, des implications en aménagement forestier, du rôle écologique de ces champignons, des recherches poursuivies, des tentatives de culture, des aspects législatifs, des perspectives économiques et des opportunités de commercialisation et d'exportation. Cette journée se terminera par un souper-causerie avec une présentation de Janette Bertrand, auteure bien connue et mycologue chevronnée.

La deuxième journée, des conférenciers du Québec et du Canada viendront faire part de leurs expériences, attentes et appréhensions. Les ministères provinciaux responsables de l'environnement et des forêts présenteront leurs positions sur le sujet. Les préoccupations juridiques seront soulevées et les mycologues amateurs présenteront leurs vues. Il sera également question d'inventaire de la ressource, et des représentants de deux entreprises viendront faire part de leur vécu sur le terrain. Pour information: 656-5085.