11 février 1999

Bed-in , ce soir, au De Koninck

Après avoir organisé une manifestation, le 4 février, pour protester contre les coupures de personnel et les compressions effectuées à la Faculté des sciences sociales, l'Association des étudiants et étudiantes en sociales tiendra un bed-in le jeudi 11 février à compter de 21 h 30, dans le casse-croute du pavillon Charles-De Koninck. C'est ce qu'a fait savoir Mathieu Dumont, responsable des communications de l'AEES.

L'AEES n'est plus seule maintenant à mener son combat, car les associations des facultés des Lettres et de Philosophie et l'Association des étudiants et étudiantes en arts plastiques se sont associées à elle pour former la Coalition orange. Le bed-in du 11 février se déroulera en trois temps. Des professeurs de sciences sociales prononceront d'abord des conférences portant sur les thèmes "les finances publiques", "l'éducation idéale" et "plan d'action et alliances", qui se poursuivront dans des ateliers. Suivra une séance plénière au cours de laquelle seront développées "des positions sur l'éducation". Nuit de poésie engagée, de musique et d'arts plastiques sur grandes murales tiendront ensuite éveillés les émules de John and Yoko.

Signalons que la Faculté des sciences sociales sera le théâtre d'une autre manifestation, le mardi 16 février: l'AEES a prévu y déclencher une levée de cours de 14 h à 15 h 30.

Gabriel Côté