28 janvier 1999

Dans le viseur

Le Club de production vidéo de l'Université Laval présente la quatrième édition de son festival Vidéomania

Vous vous passionnez pour le médium vidéographique, vous êtes un adepte du langage de l'image et du son, ou vous êtes simplement un spectateur curieux ayant un goût certain pour la vidéo amateur? Si vous répondez oui à l'une de ces questions, c'est que vous serez présent les 12 et 13 février, à 19 h 30, à la salle Multimédia du pavillon Alphonse-Desjardins, alors que le Club de production vidéo de l'Université Laval présentera la quatrième édition de son festival Vidéomania. Près d'une vingtaine de courts métrages, réalisés par des vidéastes indépendants de la région de Québec et par des firmes de production vidéo professionnelles - dont Vidéo Femmes, Spirafilm et la Bande Vidéo - seront en effet projetés à l'occasion de ce rendez-vous de l'image. Sont aussi inscrites à cette programmation deux oeuvres réalisées cette année par les membres du Club de Production vidéo de l'Université Laval, les courts métrages L'ange du Mal et Le complot, ainsi qu'une dizaine de capsules publicitaires tirées du film à sketches Accident de parcours, réalisé l'an dernier. À l'affiche également, quelques-uns des meilleurs courts métrages conçus par les étudiants de l'atelier de création du Cégep Garneau.

Pour tous les goûts!
"Drames poétiques, drames fantastiques, comédies, vidéos d'art, films d'action et d'animation, soyez assurés qu'il y aura là matière à satisfaire tous les goûts!", affirme avec conviction Jean Tremblay, le coordonnateur de l'activité. "Ce sera une belle occasion pour le public de voir de quel bois se chauffe la relève et de découvrir ce qui se fait actuellement dans le domaine de la vidéo. Et, puisque ce n'est pas un concours, l'ambiance est très décontractée; les gens sont là pour s'amuser et pour découvrir des productions d'artistes de talent, qu'ils soient professionnels ou amateurs."

Un volet informatif
Cette année, les organisateurs du festival ont décidé d'ajouter un volet informatif à leur événement annuel. Différents intervenants du milieu de la vidéo ont en effet été invités à venir partager leur expérience avec les vidéastes qui seront présents au cours des deux soirs de projection. " Lors des entractes, des professionnels de l'image traiteront de différents points portant sur la production et la réalisation de films. Ils fourniront de l'information au sujet de l'équipement, des coûts de réalisation, du financement, etc. Les personnes intéressées à se lancer dans l'aventure de la vidéo ou les vidéastes qui n'en sont pas à leurs premières armes auront ainsi la chance de recueillir auprès des professionnels des informations de première main ", explique Éric Campeau, l'un des membres du Club de production vidéo et réalisateur du film Le complot. "On pourra, par exemple, obtenir des conseils sur la façon de présenter un projet à une maison de production, sur la procédure pour monter un dossier en vue de l'obtention d'une subvention ou sur les démarches à faire pour inscrire les films à des festivals et à des concours ".

Une activité accessible à tous
L'événement Vidéomania, qui se veut d'abord un outil de diffusion pour les oeuvres vidéographiques réalisées par les étudiants de l'Université, s'inscrit dans le cadre des activités du Club de production vidéo de l'Université Laval. Regroupant cette année plus d'une trentaine d'étudiants provenant de différentes facultés, le club offre, depuis 1992, la possibilité aux étudiants de toutes les disciplines intéressés par ce type de production audiovisuelle de participer à la création d'un court ou d'un long métrage. Ils peuvent ainsi se frotter aux différentes facettes du métier comme réalisateur, acteur, directeur photo, maquilleur ou producteur. "Notre but est de rassembler au sein d'une même équipe les étudiants qui partagent la même passion pour l'image animée. Le club leur offre de l'encadrement ainsi que l'accès au matériel nécessaire pour le tournage et le montage de leurs oeuvres. En organisant le festival Vidéomania, nous donnons ainsi la chance aux vidéastes amateurs de présenter leurs oeuvres à un public plus large que celui composé par l'habituel cercle familial ou amical. De plus, en diffusant les productions de vidéastes indépendants et professionnels, les étudiants peuvent situer leur travail par rapport à ce se fait sur le marché", ajoute Jean Tremblay.

Le festival Vidéomania a lieu les 12 et 13 février à 19 h 30, à la salle Multimédia du pavillon Alphonse-Desjardins. Les billets sont en vente au Service des activités socioculturelles au prix de 4 $ pour les deux soirs ou de 3 $ par soir. Les billets seront également en vente à l'entrée, les soirs de présentation. Pour information: Jean Tremblay, 657-1025.

JULIE MARCOUX