28 janvier 1999

Fore!

Des chercheurs du Département d'éducation physique lancent un site Web sur les exercices à pratiquer pour éviter les blessures lors de votre prochaine saison de golf

Après la parution, dans le Fil, d'un article portant sur le golf ("Là où le bâton blesse", 15 octobre 1998), le professeur Germain Thériault a été débordé d'appels et de lettres provenant de gens désireux d'en savoir plus long sur le programme d'entraînement que son équipe a mis au point pour prévenir les blessures au golf. "J'ai reçu une centaine de demandes qui arrivaient d'aussi loin que Montréal, Chicoutimi et Rimouski. J'ai commencé à répondre mais, un moment donné, je ne fournissais plus." En effet, côté blessures, les golfeurs sont curieux et en redemandent. Et pour cause. Une étude menée par l'équipe de Germain Thériault a révélé que 25 % des golfeurs amateurs de la région de Québec ont déjà subi une blessure en pratiquant leur sport préféré. Heureusement, les chercheurs ont aussi démontré que le simple fait de s'échauffer avant une partie réduisait de moitié les risques de blessures. Mais encore faut-il faire les bons exercices car les golfeurs qui improvisent leur propre échauffement se blessent tout autant que ceux qui prennent le départ à froid.

Pour diffuser, à grande échelle et à bon marché, la bonne nouvelle qu'il est possible de prévenir les blessures au golf grâce à un entraînement physique approprié, le professeur du Département d'éducation physique s'en est donc remis à la puissance du Web. Lancé dans l'espace cybernétique cette semaine, le site "Prévention des blessures au golf" présente, sous forme schématique, les principaux exercices de mise en forme pré-saison et d'échauffement recommandés pour échapper aux blessures. Les exercices couvrent 1) la tête, les épaules et les coudes, 2) les poignets, les mains, les doigts et le dos, 3) les hanches et les genoux ainsi que les exercices spécifiques à l'élan. Chaque mouvement présenté dans les illustrations doit être répété (2 à 3 fois) jusqu'à l'obtention d'un confort optimal, le plus régulièrement possible.

Dans la même veine, Germain Thériault et ses collègues préparent la présentation d'un Colloque sur la science du golf qui devrait avoir lieu en avril au PEPS. Les chercheurs y aborderont des questions touchant la biomécanique, la médecine, l'entraînement et la psychologie du golf.

JEAN HAMANN