5 novembre 1998

Semaine interculturelle des résidences du 6 au 12 novembre

La Semaine interculturelle des résidences de l'Université Laval se déroulera, cette année, du 6 au 12 novembre inclusivement. L'événement au cachet international sortira une fois plus des quatre pavillons qui abritent les quelque 2 500 étudiants et étudiantes résidant sur le campus pour inviter la communauté universitaire à venir faire un petit tour du monde à l'agora du pavillon Alphonse-Desjardins.

C'est d'ailleurs avec la Journée des kiosques internationaux que s'amorcera la Semaine interculturelle, le vendredi 6 novembre, de 9 h à 16 h. Comme l'an dernier, une vingtaine de stands, animés par les ressortissants d'une trentaine de pays, seront installés dans l'agora du Alphonse-Desjardins. Des étudiants, entre autres, d'Algérie, d'Amérique latine, du Cameroun, de Chine, du Costa-Rica, des États-Unis, du Gabon, de Haïti et des Antilles, de l'Inde, de Jamaïque, d'Italie, du Liban, de l'Île Maurice, du Mexique, du Sénégal, du Togo et du Vénézuela étaleront ainsi sur place, au moyen d'objets de leur artisanat, d'affiches, de brochures touristiques, de bandes sonores et de document vidéo, la diversité des différences culturelles présentes dans la cité universitaire. Soulignons qu'une danseuse de baladi (danseuse orientale ou "du ventre") viendra, vers 12 h 30, animer ou réchauffer l'atmosphère de cette colorée "Terre des Hommes" en format réduit.

Besoin de partager
"Plus d'une soixantaine de pays sont représentés dans les résidences. La Semaine interculturelle représente donc une occasion importante qui répond à un besoin d'échange et de partage interculturels", affirme Ricardo Codina, attaché au responsable des relations d'aide du Service des résidences.

Cette envie de fraternisation servira de toile de fond aux autres activités­ intra-muros, cette fois ­ qui sont inscrites au programme de la Semaine. Le 7 novembre, les résidents et les résidentes seront invités à participer, à 20 h, à une joute d'improvisation ayant pour thème "l'interculturel", au grand salon du pavillon H.-Biermans­L.-Moraud. La soirée du lendemain sera consacrée, elle, au cinéma. Trois films seront "projetés" au même endroit, à la suite du visionnement de l'épisode de "La p'tite vie" diffusée ce soir-là par la Société Radio-Canada.

La tradition québécoise occupera également une place de choix pendant ces festivités placées sous le signe du "multiculturalisme". Des chansonniers reprendront en effet quelques-unes des plus belles chansons de chez nous composées au cours des trois dernières décennies, à l'occasion d'un spectacle qui aura lieu dans le grand salon du pavillon Alphonse-Marie-Parent, le 10 novembre à 21 h. Toujours fidèle au rendez-vous, l'habituel souper interculturel, connu maintenant sous l'appellation de "Souper international­Métro Place Sainte-Foy", dressera pour sa part ses tables dans le grand salon du pavillon Agathe-Lacerte, le 11 novembre à 18 h.

L'édition 1998 de la Semaine interculturelle des résidences se terminera par un "5 à 7" au cours duquel les étudiants étrangers seront invités à échanger avec des membres du Service de sécurité et de prévention de l'Université. La rencontre, qui sera axée sur la prévention et le rôle communautaire des patrouilleurs, se tiendra dans le grand salon du pavillon H.-Biermans­L.Moraud.

GABRIEL CÔTÉ