5 novembre 1998

CAMPUS EXPRESS

DANIEL-MERCIER GOUIN CHOISI CANDIDAT DU PQ DANS JEAN-TALON
Daniel-Mercier Gouin, professeur d'économie agroalimentaire à la Faculté des sciences de l'agricultre et de l'alimentation, sera candidat du Parti Québécois dans le comté de Jean-Talon. Étroitement associé aux travaux préparatoires de la Conférence sur l'agriculture et l'agroalimentaire québécois tenue en mars dernier sous la présidence du premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, militant actif du Parti Québécois depuis 1970, Daniel-Mercier Gouin a, entre autres, été agent officiel dans Jean-Talon pour le comité du Non lors du référendum sur la proposition de Charlottetown en 1992 et trésorier de l'Association de comté de Jean-Talon pendant plusieurs années. Son engagement en politique active s'appuie sur des racines familiales fortes: ses ancêtres, les premiers ministres Honoré Mercier et Lomer Gouin, ont en effet marqué la vie politique québécoise.


UN LIEN ENTRE LES CHERCHEURS DU CRHDQ
Le Centre de recherche de L'Hôtel-Dieu de Québec possède depuis peu son journal interne, L'Expression. Le mandat de cette publication, dont la rédactrice en chef est Annie Bouchard, est de favoriser les échanges et les communications, scientifiques et autres, entre une trentaine de chercheurs dans les domaines de la cancérologie (dont ceux de l'Université Laval) et de la néphrologie-pharmacologie cardiovasculaire, répartis présentement dans plusieurs édifices.


LANCEMENT VIRTUEL DE SHERLOCK
Le Sous-comité des bibliothèques de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CRÉPUQ) a procédé, le 28 octobre au lancement virtuel de Sherlock, un nouvel outil développé en commun par les bibliothèques universitaires québécoises à l'intention de l'ensemble des membres de la communauté universitaire québécoise, en vue de faciliter l'identification et l'exploitation des données numériques ou des fichiers de microdonnées (données brutes d'enquêtes) disponibles grâce à l'Initiative de démocratisation des données (IDD) du gouvernement canadien (incluant l'ensemble des données de Statistique Canada), aussi bien que celles acquises sous licence auprès de différents organismes nationaux ou internationaux, tel l'Inter-University Consortium for Political and Social Research (ICPSR).

Sherlock offre un accès basé sur une interface Web qui constitue une porte d'entrée unique et universelle à l'ensemble des données des différentes enquêtes disponibles. Il présente d'abord un inventaire et une description de ces enquêtes, en même temps qu'il permet de consulter en ligne toute la documentation qui s'y rattache (Codebook). Il facilite le transfert complet des fichiers d'enquêtes au poste de travail de l'usager et, pour plusieurs enquêtes, permet l'extraction de sous-ensembles de données par variables et même la préparation d'analyse statistique de base (fréquence, moyenne ou tableau croisé).

Accessible dans la plupart des bibliothèques universitaires québécoises ou directement à une adresse URL (http://sherlock.crepuq.qc.ca/), Sherlock est un nouvel exemple illustrant l'importance des efforts concertés des bibliothèques universitaires québécoises, en vue d'accélérer, grâce à une mise en commun de leurs expertises et un partage de leurs ressources, le développement de nouveaux outils collectifs visant à offrir un accès élargi à la documentation et à l'information ou à faciliter une exploitation maximale des ressources documentaires disponibles.