15 octobre 1998

CONGA D'ENFER EN VUE

La campagne de recrutement du grand rendez-vous annuel de la relève musicale québécoise se poursuit jusqu'au 13 novembre

La campagne de recrutement de la 13e édition du CONcours de Groupes Amateurs de musique, le CONGA, organisé à l'échelle provinciale par l'Association des étudiants et étudiantes en Sciences et Génie de l'Université Laval (AESGUL), bat son plein à travers les cégeps et les universités du Québec. Ce populaire concours étudiant, dont le but est de faire connaître la relève musicale québécoise, s'adresse aux musiciens amateurs, c'est-à-dire à ceux qui n'ont aucune référence professionnelle et qui n'ont jamais enregistré d'album sous étiquette professionnelle. Autre critère d'éligibilité: au moins un des membres de la formation musicale doit être étudiant ou étudiante d'un cégep ou d'une université de la province.

Pour participer, les groupes doivent faire parvenir au comité organisateur, avant le 13 novembre, date de la clôture de la période d'inscription, une cassette présentant un minimum de 50 % de compositions originales. Un comité choisira, parmi les formations inscrites, neuf groupes qu'il considère comme les plus originaux et les plus novateurs. Ce sont ces neuf groupes qui se mesureront lors des semi-finales au grand amphithéâtre du pavillon Adrien-Pouliot, les 12, 14 et 19 janvier. Le 21 janvier, point culminant du CONGA, un jury composé de membres des médias et de la communauté universitaire choisira le gagnant parmi les trois finalistes qui se seront fait le plus remarquer lors des rondes préliminaires.

Le groupe gagnant remportera cette année une séance d'enregistrement de 80 heures au studio Champoux et le groupe terminant en seconde place pourra choisir entre une somme de 1 000 $ et une séance d'enregistrement de 25 heures au studio Champoux. Une somme de 500 $ en argent sera remise par la CADEUL au groupe qui aura terminé en troisième place.

Le public est gagnant
"La campagne de recrutement, qui s'effectue par affichage et par promotion radiophonique, est l'une des clés du succès du concours, car plus il y aura de groupes inscrits, plus le public aura la chance de voir et d'entendre des groupes de qualité en semi-finales et en finale", explique le président de la 13e édition du CONGA, Mathieu Lapointe, détenteur d'un baccalauréat en microbiologie et étudiant au certificat en enseignement au collégial.

Le comité organisateur ne fait preuve d'aucune discrimination quant au style de musique ou à la langue, si bien que formations rock, funk, alternatives, punk ou africaines peuvent s'affronter lors des rondes préliminaires, à la grande joie des mordus de musique qui assistent toujours nombreux à ces spectacles. "Ce qui importe, c'est le talent et le message que les groupes véhiculent", d'ajouter le président du CONGA 1999.

Le CONGA a acquis au cours des années une excellente réputation, de sorte que le comité reçoit en moyenne une quarantaine d'inscriptions à chaque édition. Les membres du comité espèrent donc que, comme par les années passées, les groupes se bousculeront encore une fois aux portes lors de la dernière journée d'inscription. "Car, en plus d'offrir à la relève musicale québécoise une chance d'évoluer dans un environnement technique professionnel et devant un public considérable, le CONGA offre à la population une série de spectacles de qualité à prix fort abordable", précise Mathieu Lapointe.

À noter que seront également offerts des prix du public, soit une somme de 200 $ par soir de préliminaire et des prix individuels sous forme de bons d'achat de 50 $ chez Musique Gendreau. La liste des groupes participants à la 13e édition du CONGA ainsi que le nom du groupe parrain seront dévoilés lors d'une conférence de presse qui se tiendra le 1er décembre au PUB du pavillon Alphonse-Desjardins. Inscription: AESGUL-CONGA, a/s Mathieu Lapointe, local oo60, pavillon Alexandre-Vachon, Université Laval, Sainte-Foy, Québec, G1K 7P4. Téléphone: (418) 656-2516. Télécopieur: (418) 656-3082. Courriel: conga@aesgul.ulaval.ca

JULIE MARCOUX