26 mars 1998

L'Hôpital Laval inaugure son pavillon de recherche

Après 40 années d'activités, la recherche a finalement un chez-soi bien à elle à l'Hôpital Laval. En effet, le pavillon de recherche clinique de l'hôpital, construit au coût de 4,5 millions de dollars, a été officiellement inauguré le 12 mars.

Désigné Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie, l'Hôpital Laval dispose maintenant d'un pavillon de recherche de 1 600 mètres carrés, répartis sur deux étages, qui réunit dans un même lieu les services de recherche autrefois dispersés dans l'établissement. Les chercheurs y poursuivront leurs travaux sur les maladies coronariennes, l'arythmie cardiaque, la chirurgie cardiaque, la réadaptation cardio-respiratoire, la qualité de l'air et ses effets sur la santé pulmonaire, l'enseignement et les soins de l'asthme ainsi que les anomalies respiratoires reliées au sommeil.

Une trentaine de professeurs et de chercheurs subventionnels font partie des équipes de recherche de l'Hôpital Laval. En incluant le personnel professionnel et technique ainsi que les étudiants-chercheurs, le pavillon regroupe plus de 200 personnes actives en recherche. Selon Yvon Cormier, directeur de la recherche universitaire à l'Hôpital Laval, la construction du pavillon de la recherche clinique permettra le développement des activités de recherche fondamentale et le recrutement de nouveaux chercheurs. L'hôpital prévoit recruter plus de dix chercheurs et une vingtaine de nouveaux membres du personnel et d'étudiants-chercheurs. La construction du pavillon de recherche clinique et le recrutement de nouveaux chercheurs s'inscrivent dans la consolidation et le développement de la mission universitaire de l'Hôpital Laval.

Les fonds nécessaires à la réalisation du projet ont été avancés par le gouvernement du Québec, la Fondation de l'Hôpital Laval, la Corporation de l'Institut de cardiologie de Québec, la Chaire de pneumologie de la Fondation J.-D.-Bégin, la Ligue antituberculeuse de Québec, Glaxo Wellcome, Bayer, Boehringer Ingelheim et les Laboratoires Abbott.