26 mars 1998

Conseil d'administration

On réexamine la question de la hausse des frais afférents


À sa réunion régulière du 18 mars dernier, le Conseil d'administration de l'Université Laval a reçu une recommandation de hausser les frais afférents de 0,50 $ par crédit pour les porter à 6,25 $ par crédit pour les trimestre d'automne et d'hiver à compter du trimestre d'automne 1998, et à 3,30 $ du crédit au trimestre d'été 1999. La même recommandation visait à introduire, à compter de l'automne 1998, des frais de diplomation de 30 $. Cependant, les membres du Conseil d'administration ont décidé de surseoir à l'adoption de cette recommandation pour un mois. Le Conseil a en effet créé un comité formé de quelques-uns de ses membres - dont des étudiants - pour réexaminer toute cette question, et faire rapport à sa réunion d'avril prochain.

Les membres du Conseil ont aussi reçu le rapport du Comité d'analyse des ressources, rapport reçu au Conseil universitaire du début du mois. Ce rapport énumère les principaux facteurs qui doivent intervenir dans l'allocation des ressources de l'Université; il propose des indicateurs de performance susceptibles de soutenir les recommandations de la Commission d'orientation (dont le Rapport final a été déposé au cours de la séance) et d'éclairer les décisions relatives à la distribution d'une part significative de ressources; enfin, il recommande au Comité exécutif, responsable du budget, des processus à suivre dans l'élaboration du budget de l'Université. Le Conseil a également modifié une de ses résolutions antérieures sur le modalités des emprunts à échéance de moins d'un an de l'Université Laval.

Un nouveau logiciel de gestion des études
Du côté de la gestion institutionnelle, les membres du Conseil d'administration ont aussi approuvé le principe de l'acquisition d'un logiciel de gestion des études, le logiciel "Student Administration" (SA) de la firme PeopleSoft. L'acquisition de logiciel donne suite à une des importantes recommandation du Comité d'évaluation du Bureau du registraire en mai 1997, à l'effet " que l'Université se dote d'un nouveau système informatique pour appuyer la gestion des études, soit en transposant progressivement le système actuel vers une base plus moderne, soit en faisant l'acquisition d'un nouveau progiciel ". Un groupe de travail, créé à cet effet, a procédé à une analyse de concordance entre les besoins de l'Université en matière de gestion des études et les fonctionnalités offertes par le système de PeopleSoft, afin d'établir les modalités d'acquisition de ce logiciel. Les conclusions de cette analyse sont à l'effet que ce logiciel permet d'atteindre la majeure partie des objectifs de gestion des études ainsi que les objectifs de convivialité d'accès pour les étudiants, les professeurs et les gestionnaires des études.

D'autre part, le Conseil d'administration a approuvé des modifications à la convention de Fonds d'investissement des étudiants de la Faculté de médecine, pour tenir compte du rattachement des étudiants de kinésiologie à la Faculté. Le Conseil d'administration a également accepté les modifications au Règlement du protecteur universitaire, qui, entre autres objets, change l'appellation de ce poste pour effectuer un retour vers les racines suédoises de cette fonction, en lui donnant le titre d' "ombudsman".

Les membres du Conseil ont également reçu le Rapport du Comité externe d'examen de la question de l'éthique dans l'enseignement à la Faculté des sciences de l'administration, de même que la déclaration faite par le recteur sur cette question au Conseil universitaire du 3 mars dernier. Le doyen de la Faculté, Bernard Garnier, est venu échanger avec les membres du Conseil d'administration sur ce sujet, et il a présenté les grandes lignes de son Plan d'action sur cette question. Il a fait de même au sujet du Rapport du Comité d'évaluation du Département des sciences comptables qui a été également déposé au Conseil d'administration à cette même séance. Un autre rapport de comité d'évaluation, celui du Département d'informatique, a été présenté aux membres du Conseil, et le doyen de la Faculté de sciences et de génie, André Cardinal, a fait état de son Plan d'action suite à ce rapport..

Le Conseil d'administration a aussi reçu le Plan de recrutement des effectifs étudiants 1997-1998 et 1998-1999 qui a été présenté par le vice-recteur au développement, Marc J.Trudel. Il a également reçu le rapport d'évaluation de la Politique relative à l'intégrité scientifique soumis par la vice-rectrice à la recherche, Louise Filion, pour la période du 15 mars 1995 au 15 mars 1998. Les membres du Conseil ont aussi étudié un rapport du vice-recteur à l'administration et aux finances, Jacques Racine, sur la problématique du passage des systèmes informatiques à l'an 2000. Enfin, le Conseil d'administration a approuvé diverses modification au Règlement sur les conditions d'emploi du recteur, des vice-recteurs, des vice-recteurs adjoints et du secrétaire général. Ces modification visent à rendre le règlement conforme aux changements d'appellation de certains vice-recteurs lors de leur nomination en juin dernier, à préciser certains articles, et à inclure à ce règlement des dispositions relatives aux fonctions du vérificateur interne et de l'ombudsman de l'Université.

MICHEL HÉROUX