26 mars 1998

Congrès de l'Acfas 1998

Des liens fructueux entre la recherche et l'industrie

Onze colloques consacrés aux sciences physiques, aux mathématiques et au génie

Le 66e Congrès de l'Acfas présentera du 11 au 15 mai, à l'Université Laval, onze colloques consacrés aux sciences physiques, aux mathématiques et au génie. Au programme, il sera question de secteurs performants qui intéressent autant le milieu de la recherche que les industries, notamment dans le domaine des matériaux qui évolue très rapidement. Des chercheurs québécois et étrangers de réputation internationale se réuniront également autour de sujets comme les interfaces entre la recherche et les applications technologiques et médicales ainsi que la survie de forêts québécoises.

Matériaux de demain
Le XXe siècle a vu apparaître et se développer les polymères, et ce dans tous les aspects de la vie quotidienne. De la voiture au four à micro-ondes en passant par les hôpitaux, ils nous sont aujourd'hui indispensables. Le Congrès de l'Acfas offrira plusieurs colloques qui traitent de ces matériaux de plus en plus utilisés. Avec Jean-François Agassant (France), considéré comme l'un des piliers de la science de transformation des polymères en Europe, le colloque "Physique et mise en oeuvre des polymères" permettra aux chercheurs de présenter leurs plus récents travaux dans ce domaine qui intéresse autant les milieux universitaires que gouvernementaux et industriels (12 mai).

Le colloque "Synthèse de polymères à architecture contrôlée" fera état, en compagnie de Michel Fontanille, de l'Université de Bordeaux (France), des enjeux modernes et des nouvelles méthodes dans le domaine des polymères (13 et 14 mai). Enfin, le colloque "Biomatériaux dérivés de la biomasse et applications médicales" réunira des chimistes, des physiciens, des biologistes et des cliniciens qui travaillent tous dans la même direction: la mise en valeur de polymères naturels destinés à une utilisation biomédicale (14 mai).

Autre domaine d'actualité susceptible d'intéresser non seulement les chercheurs mais aussi les industriels: les systèmes de télécommunication. Le colloque "Optique guidée et photonique" fera le point sur ce secteur qui a permis entre autres d'installer à grande échelle des fibres optiques dans les réseaux de télécommunication (12, 13 et 14 mai).

Liens science-industrie
Au Québec comme ailleurs dans les pays industrialisés, le savoir constituera la principale monnaie du XXIe siècle comme le prouvent les percées effectuées par des industries de technologie de pointe. C'est en grande partie grâce à l'excellence de la recherche fondamentale universitaire en chimie organique que l'industrie québécoise pharmaceutique est florissante au Québec. Avec la participation de représentants de compagnies pharmaceutiques canadiennes, américaines et européennes, le "Colloque en l'honneur de H. Burnell" rendra hommage à ce professeur qui a oeuvré dans ce domaine pendant plus de 35 ans à l'Université Laval (12 mai).

Le colloque "Les interfaces: de la science fondamentale aux applications technologiques et médicales" fera un tour d'horizon des interfaces à la fine pointe de la recherche et du développement - pour les semi-conducteurs, les fils atomiques, les isolants, les biomatériaux, etc. - en regroupant un bon nombre de spécialistes francophones reconnus, dont le Patrick Soukiassian, de France, chercheur au Centre d'Études de Saclay (15 mai). Le colloque "Recherche opérationnelle présentera les domaines d'excellence de la recherche opérationnelle au Québec, parmi lesquels on distingue la gestion des systèmes manufacturiers, la logistique et les télécommunications (11 et 12 mai), et le colloque "Intégration des processus de production - Conception - Fabrication - Inspection" fera le point sur les activités de recherche relatives à l'automatisation des systèmes d'élaboration de produits industriels (11 mai).

De l'infiniment petit à l'infiniment grand
De l'étude des particules dites "fondamentales" à l'observation de la création et de la dynamique des étoiles, la contribution de la physique subatomique à la compréhension de notre univers depuis le début du siècle est fondamentale. Le colloque "La physique du zoo subatomique: l'unité dans la diversité" fera le point sur l'apport de cette discipline en physique des hautes énergies, en astrophysique et dans la compréhension du vide quantique (11 mai).

Le Québec possède les plus grandes forêts d'épinette noire au monde et à ce titre, il est responsable d'un patrimoine forestier unique. Le colloque "Les forêts d'épinette noire au Québec: les enjeux environnementaux, sociaux et économiques" exposera les actions qui pourront garantir aux futures générations la pérennité de ces forêts (14 mai). Afin de mieux saisir les impacts des interventions humaines sur les forêts, le colloque "Dynamique de la décomposition de la matière organique dans les écosystèmes forestiers" présentera les nouvelles approches qui permettent de comprendre les effets des activités anthropiques sur cette dynamique (11 mai).

Le 66e Congrès de l'Acfas se déroule du 11 au 15 mai 1998 à l'Université Laval. Au total, il y aura plus de 3 000 communications réparties dans près de 140 colloques et une soixantaine de disciplines couvrant tous les grands domaines de la recherche : biologie, santé, physique, mathématiques et génie, sciences humaines et sciences sociales. Les titres et les dates des colloques peuvent être consultés dans le programme abrégé du congrès ou sur le site Internet de l'Acfas à l'adresse suivante : http://www.acfas.ca/congres