29 janvier 1998

Portes ouvertes le 1er février

La communauté universitaire se mobilise pour accueillir un millier de visiteurs.

L'Université Laval ouvrira toutes grandes ses portes, le dimanche 1er février, de 11 h à 16 h, aux personnes qui désirent venir étudier dans le plus vieil établissement universitaire francophone en Amérique du Nord.

Cette journée de "portes ouvertes" devrait attirer plus de 1 000 visiteurs, pour la plupart de futurs étudiants accompagnés de leurs parents, estime Johanne Morneau, adjointe au vice-recteur au développement et responsable de la coordination du recrutement institutionnel à l'interne.

"Les visiteurs pourront obtenir une information de première main sur tous les programmes d'études offerts aux trois cycles, de même qu'en formation continue, précise-t-elle. Ceux-ci auront aussi l'occasion de rencontrer des professeurs, des étudiants et des diplômés, en plus de découvrir les laboratoires, les équipements informatiques et les lieux particuliers à la vie étudiante. Qui plus est, il leur sera possible de faire une demande d'admission sur place et, dans la majorité des programmes de 1er cycle non contingentés, d'obtenir une réponse sur le champ."

Le tour du propriétaire
Les éventuelles "recrues" se pointeront en premier lieu dans les pavillons du campus abritant la soixantaine de programmes d'études inscrite aux activités d'accueil de la journée. Elles pourront par la suite se diriger vers le pavillon Alphonse-Desjardins où les attendent 23 exposants, parmi lesquels seront représentés, entre autres, tous les services aux étudiants et aux étudiantes. Des visites guidées les méneront enfin à la Bibliothèque (Jean-Charles-Bonenfant), au Centre muséographique (Louis-Jacques-Casault), à CHYZ-MF (Maurice-Pollack), à la Formation continue (La Laurentienne), au Musée de géologie (Adrien-Pouliot), à la résidence Alphonse-Marie-Parent, au PEPS et aux Sciences de la vie et de la santé (Charles-Eugène-Marchand).

Plus de 300 membres de la communauté universitaire contribueront au bon déroulement - et sans doute au succès - de cette importante rencontre d'un jour. Une participation que Johanne Morneau qualifie de "formidable engagement" et de "collaboration exceptionnelle".

Pareille opération d'envergure, mettant à contribution l'ensemble des unités d'enseignement et des services de l'Université, ne s'était pas vue sur le campus depuis une quinzaine d'années. On se rappellera que l'Université Laval avait tenu une semaine de "portes ouvertes", du 1er au 10 octobre 1983, à l'occasion de la Semaine nationale des universités. L'événement s'adressait alors non seulement aux futurs étudiants et étudiantes, mais également aux membres de la communauté universitaire et au grand public.

GABRIEL CÔTÉ