23 novembre 1995

du 7 au 31 décembre

un petit dring avant de paRtir?

Pour une douzième saison consécutive, l'Opération Nez rouge s'inscrit comme un partenaire des Fêtes de fin d'année, en offrant son service du 7 au 31 décembre dans quelque 880 municipalités de la province. Parmi les neufs Opération Nez rouge se déroulant dans les autres villes canadiennes, on retrouve deux nouvelles venus: Lethbridge en Alberta et Winnipeg au Manitoba. Quant à la Suisse, qui comptait déjà 19 Opération Nez rouge en 1994, elle en dénombrera 24 en 1995. Aux yeux du président-fondateur de l'Opération Nez rouge, Jean- Marie De Koninck, professeur au Département de mathématiques et de statistique, les célébrations entourant Noël et le Nouvel An sont des faits culturels dont les excès sont de moins en moins compatibles avec les exigences de notre société voulant que tout automobiliste soit au plus près de ses réflexes lorsqu'il conduit son véhicule. C'est ce qui explique d'ailleurs en partie la popularité toujours croissante de l'Opération Nez rouge puisque son service permet à la fois de conserver la dimension de la fête tout en assurant aux automobilistes la sécurité sur les routes. Selon Jean-Marie De Koninck, on attribue trop souvent le succès de l'Opération Nez rouge à son nombre record de raccompagnements (plus de 80 000 en 1994). En réalité, son succès réside davantage dans les millions de personnes qui entendent parler de l'Opération Nez rouge et qui en parlent entre eux. Pensons notamment à ces quelque 38 000 bénévoles qui passent des nuits entières à sillonner les routes afin d'offrir un service de chauffeur privé à la population. L'impact du message de l'Opération Nez rouge va aujourd'hui bien au-delà du raccompagnement: la seule évocation du mot Nez rouge est le prétexte pour faire penser à son entourage qu'il n'est pas prudent de conduire son véhicule lorsqu'on a consommé de l'alcool. Tout au cours du mois de décembre, l'Opération Nez rouge et ses partenaires, notamment la Société de l'assurance automobile du Québec et les Assurances générales des caisses Desjardins, poursuivront leurs efforts de sensibilisation afin d'inciter les automobilistes à raisonner en faisant résonner le téléphone d'un parent, d'un ami, d'un taxi ou de Nez rouge. - 30 -