2 mars 1995

UNE BANQUE D'ARTISTES POUR VOS ACVTIVITÉS

Vous organisez un party, un 5 à 7, une soirée à la cabane à sucre, un bal de finissants ou un gala ? Vous aimeriez organiser un spectacle afin de connaître les rouages du milieu artistique ? Qu'à cela ne tienne, trouvez des solutions originales pour toutes vos activités en consultant la banque d'artistes du Service des activités socioculturelles (SASC). En effet, la coordonnatrice du secteur musique, Michelle Lord, a dressé une liste d'étudiants et d'étudiantes qui présentent des spectacles et cela dans différents domaines des arts de la scène. De plus, elle peut vous conseiller et vous informer des services offerts par le SASC pour vous faciliter la tâche au niveau de la réalisation et de l'organisation de votre projet. Voici donc un aperçu des artistes étudiants qui désirent se produire sur scène et animer vos soirées.

Monopode : groupe rock progressif

Composé de cinq membres dont quatre étudiants, Monopode se produitles 5 et 6 mars sur le campus ( voir article en cette page ).

Les Batinses : musique traditionnelle

En novembre dernier, Les Batinses se font remarquer lors du spectacle de variétés des étudiants et étudiantes en histoire intitulé Histoire de s'éclater. Depuis, ils ont joué dans quelques salles de la région et le public en sort ravi. Découvrez vous aussi la musique traditionnelle québécoise, irlandaise et bretonne au son de la mandoline, de l'accordéon, du violon et autres instruments.

Jean-Marc : chansonnier

Étudiant de l'École de musique, Jean-Marc se produit en spectacle depuis maintenant 15 ans. S'accompagnant à la guitare, il peut vous interpréter plusieurs classiques de la musique rock et blues. Très versatile, il s'adapte aux besoins de son public.

Duo jazz/blues Sébastien Grenier et Nelson Thiffault Par l'intermédiaire du saxophone et de la guitare, ce sympathique duo interprète des airs de jazz connus et s'amuse à improviser à partir des standards de jazz. Depuis quatre ans, ils ont eu à maintes reprises l'occasion d'assurer leur côté musical lors d'événements tels que mariages, défilés de mode, banquets, expositions et spectacles variés. La souplesse de leur jeu permet de s'adapter facilement à toutes les demandes. Les cordes sensibles : agence d'étudiants en musique L'entreprise Les cordes sensibles a été créée en 1993 par un étudiant de l'Université Laval. Cette agence privilégie l'embauche de musiciennes et musiciens étudiants. Ceux-ci vous feront vibrer au son d'une musique classique, semi-classique, tzigane, populaire, folklorique ou rock. Tarifs avantageux. Informez-vous !

Jean-Sébastien : magicien

Disparitions, objets volants, tours de cartes, sont des phénomènes qui pourraient se produire lorsque vous serez en présence de Jean-Sébastien. Il pratique également l'élévation et connaît tous les types de camisoles de force et autres formes d'évasion (menottes, chaîne, etc.). De plus, il aime relever des défis dans le domaine du fakirisme (cracheur de feu, marche sur clous, sur vitres, etc.). Bref, avec la simplicité de ce magicien et la complexité de sa magie, vous ne pouvez vous tromper.

Maryvonne Cyr : humoriste

Gagnante nationale des Auditions Juste pour rire 1994, Maryvonne Cyr vient rejoindre les Courtemanche, Parent, Kavanagh et Huard également récipiendaires du même concours. Ses monologues et personnages touchent des sujets chauds de l'actualité : l'école, la famille, la violence, le chum, etc. En novembre dernier, elle a fait la première partie du spectacle d'Yvon Deschamps au Théâtre Capitole.

Et quoi d'autre ?

Venez consulter notre banque d'artistes ! Pour information complémentaire : Michelle Lord, coordonnatrice d'activités 656- 2131 poste 4130.

Le roi se meurt de Eugène Ionesco

4, 5 et 6 mars au Théâtre de Poche

La Troupe de théâtre Les Treize présente Le Roi se meurt de Eugène Inesco, au Théâtre de poche (0322) pavillon Maurice-Pollack, les 4, 5 et 6 mars 1995, à 20 h.

Après de multiples tergiversations et hésitations, où l'on assiste d'emblée au conflit opposant les deux reines, il faut annoncer au roi sa mort imminente. De là, le roi se lancera dans une lutte pour apprivoiser la mort. Chacun des personnages tentera de l'aider à sa façon, avec des résultats différents et opposés, remettant sans cesse en cause sa lutte et sa relation avec la mort. En même temps que le suzerain, le royaume, la cour, le trône disparaîtront.

Une production de la Troupe de théâtre Les Treize. Billets en vente à l'entrée à 6 $. Information : 656-2765

les 5 et 6 mars au TCU

MONOPODE, C'EST LE PIED!

Un spectacle concept qui marie le rock progressif, le théâtre et la légende historique.

Le groupe de rock progressif Monopode présentera les 5 et 6 mars à 20 heures son spectacle concept au Théâtre de la Cité universitaire de l'Université Laval. Mariant théâtralité, prestations musicales et textes imagés, la jeune formation de Québec compte sur l'originalité de ce spectacle pour se démarquer sur la scène progressive québécoise. Intitulé Monopode... la légende, le spectacle retrace l'arrivée de Jacques Cartier sur les berges du continent et de ses nombreuses conversations avec le chef amérindien Donnaconna. Selon le chanteur du groupe, Éric Fortin, Monopode est le titre d'une légende oubliée qui raconte les aventures palpitantes d'une créature à un pied supposément aperçue par Cartier lors de ses balades en forêt. «Lorsque nous avons choisi ce nom, nous étions loin de se douter qu'un jour, tout un concept symbolique viendrait se greffer autour d'un spectacle», raconte le chanteur.

Le grand saut

Cette fois c'est le grand saut, Monopode est prêt pour son spectacle concept. Le groupe propose une musique aux allures progressives accompagnée de textes colorés et d'une prestation conceptuelle ralliant costumes, décors et jeu des «musicomédiens».

D'ailleurs, Éric Fortin, instigateur du projet, constate que le style musical emprunté par la formation se prête bien à ce genre de mise en scène : «La musique progressive a toujours été perçue par les amateurs comme étant très riche en symboles. De ce fait, notre musique est recherchée, accessible et très stimulante», reconnaît l'étudiant en microbiologie à l'Université Laval. Pour réaliser son projet, Éric Fortin peut se vanter d'avoir fait appel à plus de 25 étudiants provenant de diverses disciplines et de les avoir rassemblés pour la cause. Il avoue également que sans le Service des activités socioculturelles (SASC) de l'Université Laval, «le projet ne serait pas là où il est actuellement».

Seconde place au CONGA

Monopode est composé de quatre étudiants universitaires (Éric Fortin, Luc Coletta, Jean-Sébastien Boies, Claude Côté) et d'un musicien professionnel (Jean-François Leblond). Ayant obtenu la seconde position lors du Concours de groupes amateurs de l'Université Laval (CONGA) en février dernier, les musiciens du groupe peuvent dire qu'ils n'ont pas chômé ces dernières années. Formé pour les besoins de Cégeps en spectacle en 1990, le groupe a tour à tour évolué sur les scènes de la Salle Albert-Rousseau, Théâtre Capitole et Bar-Spectacle d'Auteuil dans le cadre de divers concours et de concerts-bénéfices. Plusieurs spectacles donnés dans les différents bars de la région ont également fait partie de leur agenda.

Les billets sont en prévente à 6 $ au SASC, bureau 1358 pavillon Maurice-Pollack et au local 0060 pavillon Alexandre-Vachon (AESGUL). À l'entrée : 8 $. Responsables : Pierre Couture, agent de communication 648-8252 et Éric Fortin, musicien 872- 0209.