2 mars 1995

L'ENTREVUE D'EMPLOI: BANZAi !

Le Service de placement de l'Université met à votre disposition des outils et des activités de formation pour vous aider à frapper juste - et fort - auprès des employeurs.

Après avoir distribué judicieusement à gauche et à droite la carte de visite qu'est votre curriculum vitae, cette «carte maîtresse» qui vous donne du crédit et vous met «sur la carte», arrive enfin le moment où un employeur se montre intéressé à votre personne et au profil qu'elle dégage.

Il a un poste à offir et désire sélectionner le candidat ou la candidate le ou la plus apte à le combler. Il importe donc que vous appreniez à bien vous connaître et que vous soyez très bien informé sur l'organisation qui souhaite vous accueillir, indiquent les spécialistes du Service de placement de l'Université Laval dans le Guide à l'intention des finissants et des finissantes.

Premier conseil: vous devez posséder toutes les données inscrites dans votre curriculum vitae et vous préparer à préciser votre formation, vos expériences de travail et vos acquis correspondant au poste signalé. Car, «l'employeur voudra également connaître vos réussites, vos forces, vos limites, vos qualités personnelles et vos intérêts professionnels. Par des mises en situation, il évaluera vos aptitudes à analyser, à planifier et à organiser votre travail, à porter des jugements et à rendre des décisions» annonce-t-on.

Démontrer de l'intérêt

Comme une bonne préparation peut vite signifier une performance «gagnante» lors de l'entrevue, le Service de placement met à la disposition des nombreux étudiants et des étudiantes qui le fréquentent, en plus des brochures et des documents vidéo sur l'entrevue d'emploi, des renseignements fort utiles sur les entreprises, comme les rapports annuels, les descriptions de tâches et plusieurs répertoires généraux par région et par secteurs d'activités économiques.

«Ces sources d'information influenceront la précision de vos réponses, démontreront votre intérêt pour la tâche et pour l'organisation et vous permettront de poser des questions pertinentes en entrevue», asssure-t-on.

Le miroir du non-verbal

Les professionnels et professsionnelles du Service de placement insistent finalement sur la communication non verbale, un aspect qu'il ne faut surtout pas négliger, qui «transpire» à travers la confiance en soi, le respect de l'autre, le savoir-vivre, l'habillement, la tenue et le langage. «Après votre entrevue, prenez le temps de vous évaluer et de poursuivre vos démarches jusqu'à l'atteinte de votre objectif», conseillent-ils. Le Service de placement proposera, en mars et avril, quatre conférences-midis sur l'entrevue d'emploi: les vendredi 3 et lundi 13 mars, et lundi 10 et vendredi 21 avril. Les conférences du lundi ont lieu au 2508, pavillon Adrien-Pouliot, de 12 h 30 à 13 h 30, et celles du vendredi au 5444, pavillon Jean-Charles- Bonenfant, de 11 h 30 à 12 h 30. Vous pouvez aussi consulter les conseillers et les conseillères du Service de placement, au 2570, pavillon Jean-Charles-Bonenfant, 656-3575. GABRIEL COTÉ