26 janvier 1995

LE SIEGE QUÉBÉCOIS DE FOCAL SUR LE CAMPUS

Depuis cet automne, l'Université Laval abrite le siège de la section québécoise de la Fondation canadienne pour les Amériques (FOCAL). Cette corporation sans but lucratif a déjà organisé un colloque réunissant des chercheurs en science politique, en histoire, en sociologie, mexicains et québécois, qui ont réfléchi de concert sur le bilan politique du président Carlos Salinas. Peu de temps avant le sommet de Miami, FOCAL a ouvert sa tribune au milieu des affaires, aux universitaires et aux organisations non gouvernementales afin d'éclairer le gouvernement fédéral sur la position régionale face aux différentes questions traitées dans cette réunion de pays américains.

«La fondation poursuit plusieurs objectifs, explique Marie Lapointe, professeure d'histoire à l'Université Laval et responsable de FOCAL- QUÉBEC. Nous voulons nous mettre au service des universitaires qui ont des projets de recherche en Amérique latine ou dans les Caraïbes, car beaucoup travaillent de manière isolée, et encourager l'échange d'étudiants, y compris dans le secteur privé. Il s'agit également de favoriser le partage des connaissances scientifiques et technologiques dans les Amériques» Marie Lapointe explore donc de très près les possibilités de collaboration avec les entreprises du Parc technologique du Québec métropolitain, un moyen efficace pour faciliter les échanges d'égal à égal avec des industries sud-américaines. FOCAL-QUÉBEC souhaite avant tout devenir un organisme catalyseur mettant en contact des institutions du Nord et du Sud, et non imposer un modèle unique de développement, en créant notamment un fonds documentaire sur l'Amérique latine et les Caraïbes accessible aux partenaires de la région.